L’en­tre­pre­neure Bar­ba­ra Lax fait gran­dir ses crèches

L’en­tre­pre­neure Bar­ba­ra Lax vient d’ou­vrir à Zu­rich un cin­quième Lit­tle Green House, ces jar­dins d’en­fants éco­lo­giques et tri­lingues. Elle pré­voit d’autres dé­ve­lop­pe­ments en Suisse.

Bilan - - Sommaire -

S-  les bé­bés ac­quièrent les pre­mières bases des langues à par­tir de 8 mois? Qu’ap­prendre plu­sieurs idiomes du­rant son en­fance per­met au cer­veau de mieux se dé­ve­lop­per? Que se­lon plu­sieurs études, le meilleur mo­ment pour ap­prendre deux langues est avant l’âge de 7 ans?

Alors que dans les écoles pu­bliques, les élèves com­mencent à ap­prendre l’al­le­mand à l’âge de 8 ans et l’an­glais qu’à par­tir de 10 ans, de nom­breuses écoles pri­vées pro­posent un en­ca­dre­ment mul­ti­lingue dès le plus jeune âge.

C’est le cas no­tam­ment des jar­dins d’en­fants Lit­tle Green House fon­dés par Bar­ba­ra Lax. Cette Ba­va­roise d’ori­gine, in­gé­nieure di­plô­mée de l’EPFL en 1997, a tra­vaillé douze ans chez Ca­ter­pillar dans des pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment du­rable avant de lan­cer son en­tre­prise après la nais­sance de sa fille «pour faire quelque chose d’utile, qui al­lie so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal».

La toute pre­mière crèche voit le jour à Gland (VD) en 2012. Puis suivent des ou­ver­tures à Ver­soix, To­lo­che­naz/ Morges (2 éta­blis­se­ments) et, de­puis le mois de juin, Zu­rich. L’en­tre­prise compte au­jourd’hui 350 places, 150 em­ployés pour 700 fa­milles. Les prix pour faire gar­der son bam­bin (de 4 mois à 6 ans) à temps plein, va­cances com­prises, se montent tout de même entre 2700 et 3300 francs se­lon la ré­gion. Ce coût éle­vé est com­pen­sé par de nom­breux avan­tages: pre­miè­re­ment, les en­fants sont ac­com­pa­gnés par des édu­ca­teurs par­lant par­fai­te­ment l’an­glais, l’al­le­mand ou le fran­çais. Les col­la­bo­ra­teurs – 20 na­tio­na­li­tés - pré­sentent des par­cours et des for­ma­tions dif­fé­rents (pé­da­gogues, psy­cho­logues, etc.), ce qui en­ri­chit les in­ter­ac­tions entre les édu­ca­teurs et les en­fants. «Nous ap­pli­quons les mé­thodes de la neu­ro­pé­da­go­gie qui per­mettent d’ap­prendre des langues très ra­pi­de­ment», ex­plique la fon­da­trice de Lit­tle Green House.

En pa­ral­lèle, les en­fants sont im­pré­gnés de no­tions éco­lo­giques et de vie saine. Ain­si, par toutes les tem­pé­ra­tures, ils sont in­vi­tés à pas­ser du temps à l’ex­té­rieur afin de ren­for­cer leur im­mu­ni­té. «L’idée est de leur mon­trer à quel point la na­ture peut être le plus fa­bu­leux des jouets», ex­plique Bar­ba­ra Lax. Chaque gar­de­rie pos­sède son propre jar­din po­ta­ger dont les lé­gumes sont uti­li­sés pour les re­pas de mi­di. Autre avan­tage pro­po­sé par l’en­tre­prise: un ser­vice de ba­by­sit­ting à do­mi­cile en de­hors des ho­raires de crèche pour les pa­rents en cas de be­soin.

Prix Veuve-Clic­quot 2017

Bar­ba­ra Lax a rem­por­té en 2017 le Prix Veuve-Clic­quot de la femme d’af­faires qui dis­tingue une en­tre­pre­neure dont l’en­tre­prise est pro­fi­table, en­re­gistre un chiffre d’af­faires de mi­ni­mum 3,5 mil­lions de francs et qui com­porte un vo­let so­cial. «Cette ré­com­pense nous a of­fert de la vi­si­bi­li­té, de la cré­di­bi­li­té et du dy­na­misme», re­con­naît la Vau­doise.

Crée en 1972 en hom­mage à Mme Clic­quot, ce prix a été re­mis à plus de 300 femmes dans 27 pays. En juillet der­nier, la mai­son de cham­pagne or­ga­ni­sait une ren­contre avec les lau­réates 2017 dans ses cel­liers de Reims, l’oc­ca­sion pour cha­cune d’entre elles de se don­ner des conseils et de s’en­cou­ra­ger. «En tant que cheffe d’en­tre­prise, nous sommes confron­tées aux mêmes pro­blèmes», ex­plique Bar­ba­ra Lax. En Suisse, cette der­nière a créé son propre ré­seau de «femmes en­tre­pre­neures» qui se ren­contrent quatre fois par an­née pour par­ler de leurs pro­jets. De son cô­té, Bar­ba­ra Lax en­vi­sage d’ou­vrir des écoles pri­maires mul­ti­lingues et proches de la na­ture et de dé­ve­lop­per des crèches pri­vées dans des en­tre­prises. C’est dé­jà le cas dans une en­tre­prise mé­di­cale à Morges (VD) qui ac­cueille un éta­blis­se­ment Lit­tle Green House de 56 places.

Bar­ba­ra Lax em­ploie au­jourd’hui 150 per­sonnes pour 350 places en crèche.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.