Uni­q­lo rem­place 90% du per­son­nel par des ro­bots

Le Matin Dimanche - - ECONOMIE -

La nou­velle peut faire froid dans le dos. Cette se­maine à To­kyo, Uni­q­lo – qui, de­puis peu, ha­bille Ro­ger Fe­de­rer – a dé­voi­lé un tout nou­veau sys­tème de dis­tri­bu­tion presque en­tiè­re­ment au­to­ma­ti­sé et dé­dié à ses ventes ves­ti­men­taires en ligne. Grâce à un par­te­na­riat avec un four­nis­seur de sys­tème de ma­nu­ten­tion, Dai­fu­ku, le groupe nip­pon a ain­si ré­duit de 90% le per­son­nel de l’en­tre­pôt et peut lais­ser ce der­nier fonc­tion­ner 24 heures sur 24. Les ro­bots savent tout faire: trans­fé­rer les pro­duits li­vrés à l’en­tre­pôt par ca­mion, lire les éti­quettes élec­tro­niques at­ta­chées aux pro­duits ou en­ve­lop­per ces der­niers, pla­cés sur un ta­pis rou­lant, dans les car­tons et col­ler les éti­quettes.

Or, cette ré­no­va­tion n’est que la pre­mière d’une longue sé­rie dans la­quelle Uni­q­lo va se lan­cer, pour un coût de quelque 100 mil­liards de yens (en­vi­ron 800 mil­lions de francs suisses). «C’est ce mo­dèle que nous al­lons main­te­nant dé­ployer par­tout dans le monde, af­firme Ta­da­shi Ya­nai, CEO du groupe. Et pour cause: non seule­ment cette au­to­ma­ti­sa­tion mas­sive va per­mettre d’éco­no­mi­ser 90% du per­son­nel – dans un pays confron­té bien plus à une pé­nu­rie de main-d’oeuvre qu’à un chô­mage de masse –, mais d’ac­cé­lé­rer les li­vrai­sons de 80%. Car, dans l’e-com­merce, Uni­q­lo a, en 2015 dé­jà, pris un re­tard im­por­tant sur ses concur­rents In­di­tex (Za­ra) et Hennes & Mau­ritz.

ÉLI­SA­BETH ECKERT

La marque ja­po­naise vient de ré­no­ver un en­tre­pôt, dans le­quel les hu­mains sont qua­si ab­sents.

DR

Dans les ma­ga­sins aus­si (ici à Pa­ris), Uni­q­lo a in­tro­duit des hu­ma­noïdes, bap­ti­sés Pep­per.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.