Le lait ma­ter­nel, su­per-mé­di­ca­ment?

Le Matin Dimanche - - BIEN VIVRE -

Il nour­rit les bé­bés de­puis la nuit des temps. Mais le lait de femme pour­rait aus­si, dans un ave­nir proche, faire du bien aux adultes. Par­mi les nom­breux com­po­sants de ce li­quide bio­lo­gique, plu­sieurs in­té­ressent en ef­fet par­ti­cu­liè­re­ment la re­cherche mé­di­cale. «Des études sont me­nées au­tour de pos­sibles ap­pli­ca­tions du lait ma­ter­nel, qui se­rait ca­pable de com­battre cer­taines ma­la­dies, dé­taille Thier­ry Hen­net, pro­fes­seur à l’ins­ti­tut de phy­sio­lo­gie de l’uni­ver­si­té de Zu­rich. Beau­coup de tra­vaux sur le su­jet sor­ti­ront bien­tôt.» L’un des axes de re­cherches les plus spec­ta­cu­laires est ex­plo­ré à l’uni­ver­si­té de Lund (Suède). De­puis vingt ans, une équipe in­ter­na­tio­nale de scien­ti­fiques y ana­lyse les éton­nantes pro­prié­tés de Ham­let, une sub­stance conte­nue dans le lait ma­ter­nel dé­mon­trant des pro­prié­tés an­ti­can­cé­reuses. Lors d’ex­pé­riences in vi­vo, ce com­po­sé s’est ré­vé­lé ef­fi­cace contre une qua­ran­taine de types de tu­meurs, du can­cer du foie à ce­lui du sein, en pas­sant par la leu­cé­mie – les cel­lules ma­lades ayant été éli­mi­nées sans dé­gra­der les tis­sus sains alen­tour. «Ces re­cherches sont in­té­res­santes, mais le pro­to­cole est com­plexe et dif­fi­cile à re­pro­duire, et les bé­né­fices sur une tu­meur pré­sente dans un corps hu­main ne sont pas en­core évi­dents», in­forme Thier­ry Hen­net. Le pro­fes­seur de Zu­rich pré­cise tou­te­fois que le lait ma­ter­nel a dé­jà fait ses preuves dans le trai­te­ment de ma­la­dies gas­troin­tes­ti­nales chez l’adulte, «les oli­go­sac­cha­rides ai­dant no­tam­ment à res­tau­rer une flore in­tes­ti­nale dé­faillante».

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.