Un bal­con s’ef­fondre sur les ma­ni­fes­tants mar­seillais

Le Matin Dimanche - - MONDE -

Ils pro­testent contre l’ef­fon­dre­ment de deux im­meubles, lors­qu’un pan de bal­con leur tombe des­sus.

Plu­sieurs mil­liers de Mar­seillais – 8000, se­lon la po­lice – ont dé­fi­lé hier en hom­mage aux vic­times de l’ef­fon­dre­ment, lundi, de deux im­meubles vé­tustes, qui avait fait 8 morts, ex­pri­mant leur «co­lère noire» à leur ar­ri­vée sous les fe­nêtres de l’hô­tel de Ville aux cris de «Gau­din as­sas­sin! Gau­din dé­mis­sion!»

Comme un sym­bole des cri­tiques et des po­lé­miques qui s’abattent sur la Mu­ni­ci­pa­li­té et sa ges­tion de l’ha­bi­tat in­digne de­puis le drame, le bal­con d’un im­meuble – pour­tant ap­pa­rem­ment en bon état gé­né­ral – s’est par­tiel­le­ment ef­fon­dré à quelques mètres à peine du par­cours de la marche blanche, fai­sant 3 bles­sés lé­gers: une femme de 59 ans et un gar­çon de 7 ans, tom­bés du pre­mier étage, et une femme de 24 ans, qui a re­çu un bloc de pierre sur le pied.

Ras­sem­blé au­pa­ra­vant à quelques di­zaines de mètres du lieu de la ca­tas­trophe, le cor­tège s’est ébran­lé der­rière les proches des huit vic­times, une rose blanche à la main. Plu­sieurs élus, dont le dé­pu­té LFI des Bouches-du-rhône Jeanluc Mé­len­chon, ou en­core les dé­pu­tés LREM Saïd Aha­ma­da et Alexan­dra Louis, ont dé­fi­lé dis­crè­te­ment, sans écharpe tri­co­lore. Avant le dé­part de la marche blanche, le com­man­dant des ma­rins-pom­piers, Charles-hen­ri Ga­rié, avait an­non­cé à la presse la «cer­ti­tude» des se­cours et du pro­cu­reur de la ville qu’il n’y avait «plus au­cune autre vic­time» sous les dé­combres des im­meubles ef­fon­drés.

Tout au long de la se­maine, les cri­tiques à l’égard de la ges­tion de Jean-claude Gau­din (LR), aux ma­nettes de la ville de­puis 23 ans, n’ont ces­sé de croître. Un rap­port re­mis en 2015 au gou­ver­ne­ment fai­sait état de 40 000 lo­ge­ments in­dignes à Mar­seille, me­na­çant la sé­cu­ri­té de près de 100 000 ha­bi­tants. Une en­quête a été ou­verte et confiée à la po­lice ju­di­ciaire pour dé­ter­mi­ner les cir­cons­tances exactes de la ca­tas­trophe et d’éven­tuelles res­pon­sa­bi­li­tés. AFP

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.