Avec sa sou­ris, Lo­gi­tech tente de ré­duire les risques de ten­di­nite

Dans une so­cié­té où la sou­ris d’or­di­na­teur est de­ve­nue une ex­ten­sion de la main, plu­sieurs so­lu­tions sont ap­pa­rues ces der­nières an­nées pour lut­ter contre la ten­di­no­pa­thie qu’elle pro­voque.

Le Matin Dimanche - - MULTIMÉDIA - Pho­tos DR

avec le der­nier mo­dèle en date: sa MX Ver­ti­cal. Se­lon le fa­bri­cant, grâce à un angle ver­ti­cal de 57 de­grés, cette sou­ris per­met «d’avoir une po­si­tion de poi­gnée de main na­tu­relle et donc de ré­duire la ten­sion mus­cu­laire jus­qu’à 10%» par rap­port à une sou­ris stan­dard. Tout ce­la «sans perte de per­for­mance pour l’uti­li­sa­teur», as­sure le fa­bri­cant suisse spé­cia­li­sé dans la pro­duc­tion de pé­ri­phé­riques in­for­ma­tiques.

L’er­go­no­mie au tra­vail

Au-de­là de la sou­ris, l’er­go­no­mie au tra­vail est très ten­dance ac­tuel­le­ment. Si le terme re­monte aux an­nées 50, il a com­men­cé à se po­pu­la­ri­ser avec l’ère du tra­vail au bu­reau. De­puis l’avè­ne­ment de l’in­for­ma­tique, il est même de­ve­nu in­con­tour­nable.

Les tables per­met­tant de tra­vailler soit de­bout, soit as­sis sont ac­tuel­le­ment très en vogue. De nom­breuses études ont dé­mon­tré que les pos­tures face à un écran étaient mau­vaises et en­traî­naient des pro­blèmes bien plus graves que la ten­di­no­pa­thie de la sou­ris. Se­lon un tra­vail de re­cherches me­né en Loui­siane par le Pen­ning­ton Bio­me­di­cal Re­search, le risque de mou­rir d’une crise car­diaque aug­mente par exemple de 54% pour les per­sonnes pas­sant la jour­née en po­si­tion as­sise.

Au cours des dix der­nières an­nées, le mé­tier d’er­go­nome est ain­si de­ve­nu très en vogue au sein des en­tre­prises de toutes sortes. Leur man­tra peut se ré­su­mer en une phrase: adap­ter la ma­chine à l’homme et non l’in­verse. Leur in­ter­ven­tion dé­passe ain­si de loin le simple uni­vers du tra­vail de bu­reau. Il n’est pas rare par exemple de voir des er­go­nomes agir dans le monde in­dus­triel ou se char­ger de cor­ri­ger la po­si­tion des chauf­feurs de poids lourds ou de taxis.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.