CES JEUNES RE­QUÉ­RANTS DE­VE­NUS DES FAN­TÔMES

Les au­to­ri­tés traitent avec lé­gè­re­té les dis­pa­ri­tions de mi­neurs re­le­vant de l’asile, se­lon Li­sa Maz­zone (Les Verts/GE), qui veut des chiffres exacts et des me­sures sé­rieuses.

Le Matin - - SUISSE - clea.favre@le­ma­tin.ch LIRE L’ÉDI­TO EN PAGE 4

haque an­née, des en­fants et des ado­les­cents ve­nus en Eu­rope seuls, sans au­cune fa­mille, à la re­cherche de sé­cu­ri­té, dis­pa­raissent. Com­bien sont-ils et que de­viennent-ils? Peu de sta­tis­tiques existent. Et celles-ci sont sou­vent des ap­proxi­ma­tions qui ne donnent qu’un vague aper­çu de la si­tua­tion de ces «re­qué­rants d’asile mi­neurs non ac­com­pa­gnés», se­lon le terme uti­li­sé par les ad­mi­nis­tra­tions. «Il n’est pas dé­rai­son­nable d’es­ti­mer que nous par­lons en tout de plus de 10 000 en­fants», avait ain­si jau­gé, en jan­vier 2016, Brian Do­nald, chef de ca­bi­net à Eu­ro­pol. Des chiffres par pays existent tout de même, ci­tés dans un rap­port pu­blié en fé­vrier 2016 par Mis­sing Chil­dren Eu­rope, fé­dé­ra­tion re­grou­pant 30 ONG. En Grande-Bre­tagne, 60% des mi­neurs lo­gés dans des centres so­ciaux dis­pa­raissent et ne sont pas re­trou­vés. En Suède, plus de 800 en­fants ont dis­pa­ru en cinq ans. En Al­le­magne, ils étaient 4749 au to­tal à man­quer à l’ap­pel.

Un cas tous les quatre jours ici

La Suisse n’échappe pas au phé­no­mène. Les dis­pa­ri­tions s’ac­cé­lèrent même, d’après les chiffres dé­li­vrés par le Se­cré­ta­riat d’État aux mi­gra­tions: 56 mi­neurs ont dis­pa­ru en 2014, 161 en 2015 et 460 en 2016. La conseillère na­tio­nale Li­sa Maz­zone (Verts/GE) s’en in­quiète et va dé­po­ser cette se­maine une mo­tion pour que le Conseil fé­dé­ral do­cu­mente de ma­nière plus ap­pro­fon­die ces dis­pa­ri­tions et pro­pose des me­sures pour les em­pê­cher. «Les chiffres du SEM sont en plus sous-es­ti­més parce qu’un nombre crois­sant de mi­neurs pré­sents en Suisse re­noncent à dé­po­ser une de­mande d’asile», avance l’élue.

Plu­sieurs élé­ments peuvent ex­pli­quer ces dis­pa­ri­tions. Les en­fants peuvent fuir eux-mêmes le foyer où ils ont été pla­cés pour conti­nuer leur par­cours mi­gra­toire (si­tua­tion ju­ri­dique in­cer­taine, pres­sion de la fa­mille…). Ils sont aus­si par­ti­cu­liè­re­ment vul­né­rables face au tra­fic d’êtres hu­mains, de dro-

Avant d’être des g ré­fu­giés, ce sont des en­fants. Et ils doivent être trai­tés comme tels» Li­sa Maz­zone, conseillère na­tio­nale (Les Verts/GE)

gue ou à la pros­ti­tu­tion. Face à ces risques, Li­sa Maz­zone es­time que les au­to­ri­tés ré­agissent trop mol­le­ment lors d’une dis­pa­ri­tion: «Un avis de re­cherche n’est pas sys­té­ma­ti­que­ment dif­fu­sé, par­fois seules des notes sont en­voyées aux ins­ti­tu­tions concer­nées et aux po­lices can­to­nales.» Par­mi les me­sures qu’elle sug­gère pour pro­té­ger ces mi­neurs: in­for­mer les jeunes dès les pre­miers jours de prise en charge des dan­gers qu’ils en­courent; iden­ti­fier les pro­fils à risque ou en­core res­pec­ter les mêmes pro­cé­dures de re­cherche que celles sui­vies pour tout autre en­fant en Suisse. «Avant d’être des ré­fu­giés, ce sont des en­fants. Et ils doivent être trai­tés comme tels», rap­pelle l’élue.

Terre des hommes par­tage son in­quié­tude. «On ne peut pas ne pas se sou­cier de ce qui ar­rive à ces mi­neurs», sou­tient sa porte-pa­role Iva­na Go­ret­ta. «Il faut com­men­cer par les en­tendre. Ces sept jeunes qui ont ten­té de mettre fin à leurs jours ré­cem­ment dans un foyer du can­ton de Vaud sont symp­to­ma­tiques. Ce­la montre qu’il est ca­pi­tal de les écou­ter», pour­suit-elle.

De son cô­té, FedPol confirme que ces dis­pa­ri­tions de mi­neurs sont un su­jet d’in­quié­tude pour toutes les po­lices eu­ro­péennes. Néan­moins, l’Of­fice fé­dé­ral de la po­lice n’est as­so­cié en ce mo­ment à au­cune en­quête re­le­vant de la traite de mi­neurs en Suisse. Les cas de dis­pa­ri­tions «clas­siques» re­lèvent, eux, de la com­pé­tence des can­tons.

Le nombre de re­qué­rants mi­neurs qui dis­pa­raissent dans la na­ture ne cesse d’aug­men­ter. Un pro­blème qui ne peut pas être igno­ré.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.