LES HÉROÏNES DU B

Onze filles at­teintes d’en­do­mé­triose viennent d’es­ca­la­der l’im­po­sant som­met haut­va­lai­san. Elles n’en re­viennent tou­jours pas…

Le Matin - - SUISSE - Or­ga­ni­sa­trice de l’ex­ploit blaise.cra­vio­li­ni@le­ma­tin.ch

Parce qu’elle est pas­sion­née de mon­tagne et souffre elle- même d’en­do­mé­triose, une ma­la­die in­cu­rable et in­va­li­dante, parce qu’il est «dif­fi­cile de vivre nor­ma­le­ment avec cette ma­la­die» et parce qu’elle te­nait «à le faire sa­voir», Na­tha­lie Reuse a été l’ins­ti­ga­trice d’une aven­ture spor­tive et hu­maine pal­pi­tante, en col­la­bo­ra­tion avec deux as­so­cia­tions spé­cia­li­sées, l’une suisse, l’autre fran­çaise.

Au dé­part de Zer­matt (VS) le week-end der­nier, ré­par­ties en trois cor­dées, onze femmes – Ro­mandes en ma­jo­ri­té ou de France conquête du som­met en­core plus en­ivrante.

«Le plus dur, ça a été la boule à l’es­to­mac au ré­veil, et la ra­ré­fac­tion pro­gres­sive de l’air au fil de l’ascension», es­ti­maient les «héroïnes du Brei­thorn», una­nimes sur la ques­tion. «Elles pen­saient que c’était im­pos­sible, alors, elles l’ont fait, se fé­li­ci­tait l’or­ga­ni­sa­trice. Ra­re­ment larmes de bon­heur n’au­ront été aus­si lé­gi­times…»

De la di­gni­té

«Les filles ne se connais­saient pas et igno­raient, pour la plu­part, ce qu’était de mar­cher en cor­dée, pré­cise Na­tha­lie Reuse. Pour elles, le simple fait de par­ti­ci­per à ce pro­jet consti­tuait dé­jà une vic­toire en soi. Il a fal­lu être cou­ra­geuse pour s’i ns­crire. » Et la Va­lai­sanne, ges­tion­naire de pro­jets au ni­veau pro­fes­sion­nel, fon­da­trice aus­si du site moun­tai­nex­plore.ch, de conclure: «Elles se sont en­cou­ra­gées, ont été d’une so­li­da­ri­té sans faille. Elles ne se sont pas bat­tues contre leur ma­la­die, mais pour le droit de rê­ver, d’ou­blier leur com­bat mé­di­cal quo­ti­dien. Pour le droit, aus­si, d’être consi­dé­rées comme des per­sonnes nor­males qui mé­ritent d’avoir un tra­vail, des hob­bies, une vie so­ciale et sur­tout de la di­gni­té.»

gLe simple fait de par­ti­ci­per à ce pro­jet consti­tuait dé­jà une vic­toire en soi»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.