On sait en­fin qui est «la pe­tite mar­tyre de l’A10»

Le Matin - - ACTU -

L’énigme du corps mar­ty­ri­sé d’une fillette de 4 ans, dé­cou­vert en 1987 au bord d’une au­to­route dans le centre de la France, est en passe d’être ré­so­lue avec l’iden­ti­fi­ca­tion et l’in­cul­pa­tion de son père et de sa mère. Les en­quê­teurs sont re­mon­tés jus­qu’aux pa­rents, jus­qu’ici in­con­nus, d’Inass, sur­nom­mée à l’époque «la pe­tite mar­tyre de l’A10», grâce à un pré­lè­ve­ment ADN opé­ré sur son frère qui avait été ar­rê­té en 2016 dans le cadre d’une affaire de vio­lence. Après com­pa­rai­son avec le fi­chier des em­preintes gé­né­tiques, une cor­res­pon­dance a été ré­vé­lée avec des traces ADN sur les vê­te­ments et la cou­ver­ture dans la­quelle était en­ve­lop­pé le pe­tit corps.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.