La chasse est ou­verte

Le Matin - - MOTEUR -

Le noeud se res­serre au­tour du cou d’Elon Musk. Après la su­blime Ja­guar i-Pace que l’on a dé­cou­verte au Sa­lon de Ge­nève, voi­là que Porsche a ré­vé­lé les prin­ci­pales don­nées tech­niques de la fu­ture ad­ver­saire de la Tes­la Mo­dèle S. N’ap­pe­lez plus «Mis­sionE» celle qui ar­rive l’an pro­chain, ça c’était pour le pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment. La «vraie» s’ap­pel­le­ra Tay­can, ce qui, quelque part en Asie, veut dire «jeune che­val vif». De quoi ra­vir les pros du mar­ke­ting, qui rap­pel­le­ront que Fer­ra­ri n’est pas la seule marque à ar­bo­rer un che­val ca­bré sur son bla­son… Pour le coup, même si les ar­moi­ries de Porsche dé­rivent de Stutt­gart («Stu­ten Gar­ten», soit, lit­té­ra­le­ment, le «jar­din des ju­ments»), l’équi­dé ca­bré qui y trône de­puis que Fer­ry Porsche l’y a gri­bouillé, sur une ser­viette de table, le 25 avril 1952, res­semble plus à un éta­lon dé­chaî­né. Pour l’ins­tant, le pe­tit pou­lain élec­trique ne fait en­core que se rê­ver che­val de course. Reste que, de ce qu’on en a vu, il se­rait très en de­çà de la réa­li­té de le ré­duire à un simple «concur­rent de Tes­la» comme cer­tains le disent. Tay­can fonc­tionne à l’élec­tri­ci­té, certes, mais le sa­voir-faire est à des an­nées-lu­mière du «chic tech­no-spar­tiate» à l’amé­ri­caine. On est ici dans une vraie Porsche. Et rien que ça suf­fit, dé­jà, à faire toute la dif­fé­rence.

Phi­lippe CLÉ­MENT Jour­na­liste au­to

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.