Belges et An­glais l’as­surent: ils ne vont rien lâ­cher

Le Matin - - SPORTS -

PE­TITE FI­NALE Dif­fi­cile de se mo­ti­ver pour un match pour la troisième place, alors que la dé­cep­tion de ne pas avoir at­teint la fi­nale est en­core bien pré­sente. «Je ne cache pas que c’est com­pli­qué», a ain­si avoué Sou­th­gate hier à Saint-Pé­ters­bourg.

Bat­tus mer­cre­di par la Croa­tie, les An­glais sont en­core as­som­més et semblent plus tou­chés que les Belges, en tout cas dans le dis­cours. «Mais, quel que soit le ni­veau de notre dé­cep­tion, je peux dire à toute l’An­gle­terre qu’on va se battre pour fi­nir troisième», a dé­cla­ré le sé­lec­tion­neur. Cette place se­rait his­to­rique pour les deux na­tions. Les Belges ne sont ja­mais mon­tés sur le po­dium d’une Coupe du monde (qua­trièmes en 1986). Les An­glais, en de­hors de leur vic­toire en 1966 à la mai­son, ja­mais non plus (qua­trièmes en 1990). Roberto Mar­ti­nez a eu un jour de plus pour re­mo­ti­ver ses troupes et il as­sure que le mes­sage est bien pas­sé. Les deux sé­lec­tion­neurs de­vraient ce­pen­dant pro­fi­ter de ce match pour of­frir du temps de jeu en ré­com­pense à des élé­ments moins uti­li­sés jusque-là. Ain­si, An­glais et Belges se re­trou­ve­ront pour la deuxième fois du tour­noi. Lors de leur der­nier match de groupe, les rem­pla­çants belges avaient bat­tu leurs ho­mo­logues an­glais (1-0), alors que les deux équipes étaient dé­jà qua­li­fiées.

Sou­th­gate (An­gle­terre) et Mar­ti­nez (Bel­gique) vont se re­trou­ver au­jourd’hui pour la troisième place.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.