Crise mo­rale dans la Si­li­con Val­ley

Le Temps - - Subjectif - STÉ­PHANE BE­NOIT-GO­DET RÉDACTEUR EN CHEF

La Si­li­con Val­ley tra­verse une crise mo­rale sans pré­cé­dent alors que ses ré­sul­tats éco­no­miques n’ont ja­mais été aus­si bons. Ce mo­ment par­ti­cu­lier, que l’on es­père d’in­tense re­mise en ques­tion, s’ex­plique par dif­fé­rents scan­dales alors que, d’un point de vue éco­no­mique, les so­cié­tés stars de la tech­no­lo­gie at­teignent leur zé­nith en termes d’ef­fi­ca­ci­té et de ren­de­ment sur le ca­pi­tal. Ces af­faires ré­vèlent sur­tout l’in­ca­pa­ci­té de l’éco­no­mie du XXIe siècle de dé­pas­ser des fonc­tion­ne­ments qui re­lèvent da­van­tage des en­tre­prises du XIXe siècle.

Les scan­dales sexuels, la dis­cri­mi­na­tion vis-à-vis des femmes, la ca­té­go­ri­sa­tion des po­pu­la­tions en fonc­tion d’al­go­rithmes font tache dans un monde qui se veut tou­jours plus in­clu­sif. Les ré­vé­la­tions au su­jet des der­nières élec­tions pré­si­den­tielles amé­ri­caines n’en fi­nissent pas de mon­trer le rôle dé­sas­treux des mé­dias so­ciaux, no­tam­ment ma­ni­pu­lés par des cam­pagnes de pu­bli­ci­té me­nées de­puis la Rus­sie, qui ont per­mis d’ex­po­ser les membres de Fa­ce­book à de la pro­pa­gande stig­ma­ti­sant la can­di­date dé­mo­crate.

La toute-puis­sance fi­nan­cière des ac­teurs de la tech­no­lo­gie les rend par ailleurs ca­pables d’ache­ter n’im­porte quel concur­rent dès que ce der­nier de­vient une me­nace po­ten­tielle. La ques­tion de la po­si­tion do­mi­nante ne se pose pas seule­ment en Eu­rope, où l’UE a ré­gu­liè­re­ment ba­taillé contre Mi­cro­soft ou Google. Des voix aux Etats-Unis aus­si s’in­quiètent de la ma­nière qu’ont les nou­veaux rois de l’éco­no­mie de vas­sa­li­ser des sec­teurs en­tiers pour mieux blo­quer le cours de l’in­no­va­tion et ain­si conser­ver des parts de mar­ché. La créa­tion de va­leur tourne à plein mais les coûts pour la so­cié­té se ré­vèlent dé­sas­treux.

Pour l’ins­tant, les Google, Apple, Fa­ce­book et Ama­zon – pour ne prendre que ceux-là – ont le sou­tien des consom­ma­teurs à qui ils ap­portent (au choix) de la gra­tui­té ou des prix bas, des op­por­tu­ni­tés de contact et une qua­li­té de ser­vice ja­mais at­teinte. Mais la lune de miel pour­rait ne pas du­rer. Ceux qui achètent pas cher en ligne vont peut-être bien­tôt se rendre compte qu’ils ont per­du leur job à cause des GA­FA (ce­la concerne aus­si bien les jour­na­listes que les ven­deurs dans les ma­ga­sins et les ban­quiers, au­tant dire beau­coup de monde). Les ci­toyens pour­raient avoir l’im­pres­sion que les mêmes leur ont vo­lé le ré­sul­tat des der­nières élec­tions. Quant aux mi­no­ri­tés, elles peuvent se sen­tir plus stig­ma­ti­sées à cause des mêmes en­tre­prises. Si­li­con Val­ley, c’est l’heure de te ré­veiller. ▅

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.