La Suisse ac­cro­chée à Bienne

La dé­faite in­at­ten­due de Laak­so­nen place l’équipe na­tio­nale de Coupe Da­vis en si­tua­tion dé­li­cate après la pre­mière jour­née

Le Temps - - Sport - LAURENT FAVRE

L’équipe de Suisse de Coupe Da­vis n’a pas en­core peur mais elle n’est dé­jà plus aus­si se­reine. Don­née grande fa­vo­rite de son bar­rage pour le main­tien dans le groupe mon­dial contre la Bié­lo­rus­sie, elle se re­trouve ac­cro­chée 1-1 au terme des deux pre­miers simples. Comme sou­vent en Coupe Da­vis, le double de sa­me­di au­ra une im­por­tance dé­ci­sive.

La mau­vaise sur­prise est ve­nue d’Hen­ri Laak­so­nen, bat­tu 6-4 6-2 7-6 (3) par Ya­ra­slav Shy­la. Le nu­mé­ro un suisse (115e mon­dial) est pas­sé com­plè­te­ment à cô­té de son match face au mo­deste 390e à l’ATP. Mé­con­nais­sable du­rant deux sets, le Schaff­hou­sois était en­suite trop cris­pé pour re­faire son re­tard.

Heu­reu­se­ment pour la Suisse, Mar­co Chiu­di­nel­li a bien mieux maî­tri­sé ses nerfs dans un se­cond simple aux al­lures sou­daines de match cou­pe­ret. Le Bâ­lois s’est im­po­sé 6-3 4-6 6-4 6-3 face à Dz­mi­try Zhyr­mont (333e à l’ATP).

«En salle, sur une surface ra­pide, un bon ser­veur peut es­pé­rer ga­gner le match. C’est très ser­ré et après le pre­mier simple, il était très im­por­tant pour nous que j’ap­porte un point à la Suisse», ex­pli­quait après la ren­contre Mar­co Chiu­di­nel­li, qui de­vrait être ali­gné sa­me­di en double par Se­ve­rin Lü­thi. C’est que dé­sor­mais, l’af­faire est sé­rieuse.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.