MAIS EN­CORE

Le Temps - - Culture -

Les frises du Par­thé­non de­meurent au Royaume-Uni La Grèce n’a pas de grandes chances de ré­cu­pé­rer les marbres du Par­thé­non au mo­ment du Brexit. Em­por­tées par le di­plo­mate bri­tan­nique Lord El­gin au dé­but des an­nées 1800, alors que la Grèce fai­sait par­tie de l’Em­pire ot­to­man, les frises du Par­thé­non sont ex­po­sées au Bri­tish Mu­seum à Londres. Se­lon la ré­ponse de Bruxelles à un dé­pu­té grec, la di­rec­tive sur la «res­ti­tu­tion de biens cultu­rels ayant quit­té illé­ga­le­ment le ter­ri­toire d’un pays de l’UE» ne s’ap­plique qu’aux biens ayant quit­té leur pays d’ori­gine «à par­tir du

1er jan­vier 1993».

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.