Une co­opé­ra­tion «in­hu­maine»

Le Temps - - International -

Le haut-com­mis­saire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad al-Hus­sein, a vi­ve­ment dé­non­cé mar­di la dé­té­rio­ra­tion des condi­tions de dé­ten­tion des mi­grants en Li­bye. Il a ju­gé «in­hu­maine» la co­opé­ra­tion de l’Union eu­ro­péenne (UE) avec ce pays.

«La communauté in­ter­na­tio­nale ne peut pas conti­nuer à fer­mer les yeux sur les hor­reurs in­ima­gi­nables en­du­rées par les mi­grants en Li­bye, et pré­tendre que la si­tua­tion ne peut être ré­glée qu’en amé­lio­rant les condi­tions de dé­ten­tion», a dé­cla­ré M. Zeid dans un com­mu­ni­qué. Il a af­fir­mé que «la po­li­tique de l’UE consis­tant à ai­der les gardes-côtes li­byens à in­ter­cep­ter et ren­voyer les mi­grants (est) in­hu­maine». La si­tua­tion est de­ve­nue «ca­tas­tro­phique» se­lon lui.

Cet ap­pel in­ter­vient alors que le Groupe de contact de la Mé­di­ter­ra­née cen­trale – réunis­sant 13 pays eu­ro­péens et afri­cains dont la Li­bye – a dé­ci­dé lun­di, lors d’une réunion à Berne, d’amé­lio­rer les condi­tions des mi­grants dans les centres de dé­ten­tion en Li­bye tout en pro­mou­vant des al­ter­na­tives à cette so­lu­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.