Les Li­ba­nais au secours de Saad Ha­ri­ri

Le Temps - - Conversation -

«Li­bé­rez mon pre­mier mi­nistre», «Ha­ri­ri pri­son­nier»: à l’aide de ha­sh­tags en arabe, en an­glais et en fran­çais, par­ta­gés des mil­liers de fois, les Li­ba­nais ont en­va­hi les ré­seaux so­ciaux pour exi­ger le re­tour de leur pre­mier mi­nistre, en Ara­bie saou­dite de­puis le sa­me­di 1er no­vembre, jour où il a an­non­cé sa dé­mis­sion de­puis Riyad. Pour des mil­liers d’in­ter­nautes, Saad Ha­ri­ri est re­te­nu contre son gré. Le mes­sage «C’est comme dans un film d’hor­reur de Hol­ly­wood avec des otages» a été par­ta­gé des cen­taines de fois. Même l’in­ter­ven­tion té­lé­vi­sée du res­pon­sable po­li­tique, di­manche, n’a pas suf­fi à cal­mer les in­quié­tudes des Li­ba­nais: «il n’avait pas l’air convain­cu», «il avait l’air triste».

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.