L’édu­ca­tion sexuelle d’Anne Frank

Le Temps - - Conversation - LT

Blagues sa­laces, ré­flexions sur la sexua­li­té ou en­core sur la trans­for­ma­tion de son corps avec l’ar­ri­vée de la pu­ber­té: sur deux pages de son jour­nal in­time, Anne Frank a consi­gné ses émois d’ado­les­cente. Des cher­cheurs viennent d’en dé­chif­frer le conte­nu, soi­gneu­se­ment dis­si­mu­lé sous du pa­pier kraft, grâce à une tech­no­lo­gie de trai­te­ment de l’image. «Je vais uti­li­ser cette page pour écrire des blagues sa­laces», no­tait la jeune fille le 28 sep­tembre 1942. Pas ques­tion tou­te­fois de ris­quer d’être dé­cou­verte. Une phrase da­tée du 3 oc­tobre 1942 prend au­jourd’hui tout son sens: «Pa­pa grogne à nou­veau et me­nace de me prendre mon jour­nal. Hor­reur des hor­reurs, à par­tir de main­te­nant, je vais le ca­cher.» Pour le di­rec­teur de la Mai­son Anne Frank, Ro­nald Leo­pold, les ré­flexions de l’ado­les­cente sont «désar­mantes» de sin­cé­ri­té et «lé­gi­times» vu son âge.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.