Front com­mun Suisse-UE

Le Temps - - Temps fort - RAM ETWAREEA @ram52

L’éco­no­mie suisse était bien pla­cée pour aug­men­ter ses échanges avec l’Iran. Berne étu­die des «op­tions d’ac­tions» face aux sanc­tions amé­ri­caines

Le Conseil fé­dé­ral est en contact avec les Etats-Unis et de­mande que les en­tre­prises suisses ayant des re­la­tions avec l’Iran soient exemp­tées des sanc­tions se­con­daires amé­ri­caines. «La Con­fé­dé­ra­tion s’en­gage à sau­ve­gar­der les in­té­rêts suisses, ex­plique le Se­cré­ta­riat d’Etat à l’éco­no­mie (Se­co). Elle est aus­si en contact avec l’Union eu­ro­péenne et étu­die les op­tions d’ac­tions en dis­cus­sion.»

«Ce n’est tou­te­fois pas à l’Etat de dé­ci­der com­ment les en­tre­prises ré­agi­ront à la nou­velle si­tua­tion», pour­suit le Se­co. Ce­lui-ci tient tou­te­fois à at­ti­rer leur at­ten­tion sur le fait que les Etats-Unis ont dit qu’ils ap­pli­que­raient stric­te­ment les sanc­tions, après un dé­lai de six mois.

Jusque-là, tout al­lait bien entre la Suisse et l’Iran. A peine quelques se­maines après l’en­trée en vi­gueur de l’ac­cord nu­cléaire en 2016, le pré­sident de la Con­fé­dé­ra­tion de l’époque, Jo­hann Sch­nei­der-Am­mann, avait conduit une mis­sion éco­no­mique à Té­hé­ran. Par la suite, le par­le­ment a don­né son feu vert à un ac­cord com­mer­cial bi­la­té­ral.

Le ré­sul­tat est vi­sible. Les ex­por­ta­tions suisses (ma­chines-ou­tils, phar­ma­ceu­tique et hor­lo­ge­rie) ont at­teint 540 mil­lions de francs en 2017, contre 496 mil­lions l’an pré­cé­dent. Le thur­go­vien Stad­ler Rail se trouve à pré­sent en bonne po­si­tion pour dé­cro­cher un contrat de 1,3 mil­liard de francs.

L’Iran, re­lais de crois­sance

Di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de la Chambre de com­merce, d’in­dus­trie et des ser­vices de Ge­nève et membre du co­mi­té de la Chambre de com­merce Iran-Suisse, Vincent Subilia a co-or­ga­ni­sé l’an der­nier une dé­lé­ga­tion ge­ne­voise forte de 60 chefs d’en­tre­prise en Iran. «Sur le plan éco­no­mique, il se­rait ju­di­cieux que la Suisse forme un front com­mun avec les Eu­ro­péens pour contrer la me­sure uni­la­té­rale amé­ri­caine, ré­agit-il. Ces me­naces sont pré­ju­di­ciables à nos re­la­tions avec l’Iran, qui re­pré­sente un vrai re­lais de crois­sance pour Ge­nève et la Suisse.»

L’or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale Eco­no­mie­suisse at­tend de voir l’ap­pli­ca­tion des sanc­tions amé­ri­caines en dé­tail. Elle es­père qu’une par­tie des ex­por­ta­tions, no­tam­ment des mé­di­ca­ments et des ma­chines-ou­tils, en se­ra exemp­tée.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.