Les pay­sans sortent les fourches contre le Conseil fé­dé­ral

Le Temps - - Suisse - BO­RIS BUSSLINGER, BERNE @Bo­risBuss­lin­ger

La vi­sion fu­ture en ma­tière de po­li­tique agri­cole ré­volte les pay­sans. Ils ré­clament que le gou­ver­ne­ment re­voie sa co­pie

Le monde pay­san se fâche. Les re­pré­sen­tants suisses du mi­lieu ru­ral et de la pro­tec­tion des ani­maux ont ré­cla­mé le ren­voi de la «Vue d’en­semble de la po­li­tique agri­cole» du Conseil fé­dé­ral. Le do­cu­ment, dont les ob­jec­tifs se­ront dé­bat­tus au par­le­ment dans quelques se­maines lors de la ses­sion d’été, pré­voit de di­mi­nuer la pro­tec­tion doua­nière hel­vé­tique de l’ordre de 30 à 50%. In­ac­cep­table, pour le pré­sident de l’Union suisse des pay­sans (USP), Mar­kus Rit­ter, qui a qua­li­fié le jour de la sor­tie du rap­port en no­vembre der­nier de «jour noir».

Les pay­sans ré­clament avant tout deux choses: que la pro­chaine ré­forme agri­cole re­nonce à in­té­grer une com­po­sante in­ter­na­tio­nale et reste un do­maine spé­cial trai­té in­dé­pen­dam­ment d’éven­tuels ac­cords de libre-échange, et que le Conseil fé­dé­ral res­pecte la vo­lon­té po­pu­laire ex­pri­mée en 2017 lors du vote sur la sécurité ali­men­taire.

Pour mé­moire, les Suisses ont ap­prou­vé en 2017 à près de 80% la «pré­ser­va­tion des terres agri­coles», une pro­duc­tion de nour­ri­ture «adap­tée aux condi­tions lo­cales», des re­la­tions com­mer­ciales trans­fron­ta­lières «qui contri­buent au dé­ve­lop­pe­ment du­rable de l’agri­cul­ture» et une uti­li­sa­tion des den­rées ali­men­taires «qui pré­serve les res­sources».

Fronde contre un nou­vel ac­cord de libre-échange

Or le che­min est en­core long pour at­teindre ces buts, a rap­pe­lé Jacques Bour­geois, di­rec­teur de l’USP: «La Suisse im­porte ac­tuel­le­ment 40% de ses ali­ments. En outre, per­sonne dans le monde ne dé­pense aus­si peu que nous pour se nour­rir; moins de 7% du bud­get des mé­nages hel­vé­tiques est consa­cré à l’ali­men­ta­tion.» Il reste beau­coup à faire, sou­lignent les pay­sans.Ces der­niers craignent qu’un ac­cord de libre-échange avec les Etats du Mer­co­sur (Ar­gen­tine, Bré­sil, Pa­ra­guay, Uru­guay) ne prenne exac­te­ment le contre-pied de la di­rec­tion vou­lue. A son re­tour d’Amé­rique du Sud dé­but mai, Jo­hann Sch­nei­der-Am­mann s’était pour­tant vou­lu ras­su­rant: «On en­tend dire que le Mer­co­sur pro­duit de la viande aux hor­mones, mais ce n’est pas vrai. La lé­gis­la­tion est aus­si stricte que la nôtre.»

La Pro­tec­tion suisse des ani­maux a un avis dif­fé­rent. Dans un rap­port, l’or­ga­ni­sa­tion dé­crit le ré­sul­tat de ses propres in­ves­ti­ga­tions: sur­mé­di­ca­tion des bêtes, trans­ports d’ani­maux in­ter­mi­nables, éle­vages in­ten­sifs, pro­blèmes de mal­nu­tri­tion ou en­core en­grais­se­ments dé­rai­son­nables, l’in­com­pa­ti­bi­li­té avec les va­leurs suisses se­rait pa­tente. La dé­fo­res­ta­tion pour créer de nou­veaux pâ­tu­rages au Bré­sil et en Ar­gen­tine est aus­si dé­non­cée.Les femmes fus­tigent éga­le­ment les vues du Conseil fé­dé­ral dans le do­maine agri­cole. Co­di­rec­trice de l’Union suisse des pay­sannes, Colette Bas­ler a sou­li­gné «l’ab­sence d’une vi­sion pour les femmes» dans les nou­velles orien­ta­tions vou­lues par le gou­ver­ne­ment: «En 2018, près de deux tiers des conjointes des agri­cul­teurs ne sont tou­jours pas ré­mu­né­rées. Elles tra­vaillent à l’oeil dans les fermes, s’oc­cupent des en­fants, du mé­nage et de l’ex­ploi­ta­tion. Une juste ré­mu­né­ra­tion et des pres­ta­tions so­ciales sont né­ces­saires.»

Char­gée du dos­sier agri­cole, la Com­mis­sion de l’éco­no­mie et des re­de­vances du Conseil na­tio­nal a sou­te­nu en mars les re­ven­di­ca­tions pay­sannes à une très courte ma­jo­ri­té UDC-PDC contre les autres par­tis du centre, de droite et de gauche. L’USP et ses al­liés es­pèrent dé­sor­mais que la Chambre basse sui­vra ses pro­po­si­tions le 4 juin pro­chain, afin que le dos­sier soit ren­voyé au Conseil fé­dé­ral, «et que, cette fois, il fasse cor­rec­te­ment son job», a ton­né Mar­kus Rit­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.