L’Aus­tra­lie se ren­force dans le Pa­ci­fique face à la Chine

Le Temps - - INTERNATIONAL -

Pé­kin a ga­gné un ter­rain consi­dé­rable ces der­nières an­nées sur le plus grand océan du globe à tra­vers son mé­ga-pro­jet des «nou­velles Routes de la soie». Can­ber­ra a an­non­cé jeu­di une sé­rie d’ini­tia­tives, com­pre­nant le dé­blo­cage d’une en­ve­loppe de plus de 2 mil­liards de francs, pour contrer son in­fluence

L’oeil ri­vé sur la Chine et son rôle crois­sant dans le Pa­ci­fique – Pé­kin mul­ti­plie les in­ves­tis­se­ments dans le Pa­ci­fique –, l’Aus­tra­lie a an­non­cé jeu­di une en­ve­loppe de 3 mil­liards de dol­lars aus­tra­liens (2,2 mil­liards de francs) pour y ren­for­cer sa pré­sence, ain­si qu’une sé­rie d’ini­tia­tives po­li­tiques et mi­li­taires. «Un ni­veau nou­veau»

Le pre­mier mi­nistre Scott Mor­ri­son a pro­mis que l’en­ga­ge­ment de Can­ber­ra dans la ré­gion al­lait être por­té à «un ni­veau nou­veau». «Nous vou­lons tra­vailler avec nos par­te­naires des îles du Pa­ci­fique pour construire une ré­gion Pa­ci­fique qui soit stra­té­gi­que­ment sûre, stable éco­no­mi­que­ment et po­li­ti­que­ment sou­ve­raine», a-t-il dit alors que l’Aus­tra­lie se pré­pare pour un som­met de l’Asie-Pa­ci­fique (APEC) la se­maine pro­chaine à Port Mo­res­by.

Le chef du gou­ver­ne­ment a énu­mé­ré une sé­rie de me­sures, dont le don de na­vires de pa­trouilles et le dé­ve­lop­pe­ment d’une base mi­li­taire conjointe en Pa­poua­sie-Nou­velle-Gui­née. Mais l’épine dor­sale de cette po­li­tique est un fonds qui se­ra do­té de 2 mil­liards de dol­lars aus­tra­liens (1,5 mil­liard de francs) pour «ren­for­cer le sou­tien aus­tra­lien aux in­fra­struc­tures de dé­ve­lop­pe­ment dans les pays du Pa­ci­fique et au Ti­mor orien­tal».

Le pre­mier mi­nistre a éga­le­ment an­non­cé une en­ve­loppe d’un mil­liard de dol­lars aus­tra­liens pour le fi­nan­ce­ment d’ex­por­ta­tions afin de sou­te­nir des in­ves­tis­se­ments de toutes sortes dans la ré­gion.

L’Aus­tra­lie a long­temps été un ac­teur ré­gio­nal ma­jeur du Pa­ci­fique Sud et Ouest mais elle a per­du du ter­rain ces der­nières an­nées face à la Chine, qui in­ves­tit mas­si­ve­ment dans la ré­gion dans le cadre de son mé­ga-pro­jet trans­asia­tique dit des «nou­velles Routes de la soie».

Avide de res­sources

Les îles du Pa­ci­fiques sont pe­tites et moins vi­tales pour le fret ma­ri­time que la mer de Chine mé­ri­dio­nale, mais leurs zones éco­no­miques ma­ri­times consti­tuent une vaste pro­por­tion des res­sources ma­ri­times mon­diales. La ma­rine chi­noise en­tend pro­je­ter l’in­fluence du pays bien au-de­là de ses eaux na­tio­nales.

La Chine est éga­le­ment avide des res­sources na­tu­relles de la ré­gion tan­dis qu’elle a réus­si à in­ci­ter cer­tains pays du Pa­ci­fique à ces­ser de re­con­naître Taï­wan.

Se­lon la Com­mis­sion des pêches du Pa­ci­fique cen­tral et oc­ci­den­tal, le nombre de bâ­ti­ments de pêche chi­nois dans les eaux pois­son­neuses du Pa­ci­fique est pas­sé de 244 en 2010 à plus de 600 au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.