Actes an­ti­sé­mites en hausse

Le Temps - - INTERNATIONAL -

Les actes an­ti­sé­mites en France ont bon­di sur les neuf pre­miers mois de 2018, un phé­no­mène qui alarme le chef du gou­ver­ne­ment et pousse les ins­ti­tu­tions juives à ré­cla­mer des «moyens spé­ci­fiques» contre ce «can­cer qui gan­grène la so­cié­té».

«Chaque agres­sion per­pé­trée contre un de nos conci­toyens parce qu’il est juif ré­sonne comme un nou­veau bris de cris­tal», écrit le pre­mier mi­nistre, Edouard Phi­lippe – en ré­fé­rence à la Nuit de cris­tal du 9 no­vembre 1938 en Al­le­magne –, dans une tri­bune pu­bliée ven­dre­di sur Fa­ce­book.

Fait in­édit, c’est lui qui a dé­voi­lé ce chiffre, alors qu’ha­bi­tuel­le­ment, le bi­lan an­nuel de l’en­semble des actes ra­cistes est pu­blié en jan­vier par le Mi­nis­tère de l’in­té­rieur.

Dans le dé­tail, «385 actes ont été ré­per­to­riés» (ont don­né lieu à une plainte ou une main cou­rante), dont un tiers d’ac­tions (agres­sions, dé­gra­da­tions de biens, voire ho­mi­cides) et «deux tiers de me­naces» (in­sultes ou lettres en­voyées), a pré­ci­sé Fré­dé­ric Po­tier, dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel à la lutte contre le ra­cisme, l’an­ti­sé­mi­tisme et la haine an­ti-LGBT (Dil­crah).

Après une an­née 2015 re­cord, les actes an­ti­sé­mites avaient net­te­ment re­cu­lé en 2016 (-58%). La dé­crue s’était pour­sui­vie en 2017 (-7%), avec 311 actes ré­per­to­riés, même si elle mas­quait une aug­men­ta­tion des actes vio­lents vi­sant les juifs.

Une grande par­tie de la cy­be­rhaine n’est pas for­cé­ment comp­ta­bi­li­sée, car ne don­nant pas for­cé­ment lieu à une plainte.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.