«Dix pour cent» à 100%

Le Temps - - ÉCRANS -

◗ La pra­tique s’est un peu es­tom­pée, mais elle fait par­tie de l’at­ti­rail ci­né­ma­to­gra­phique. La no­vé­li­sa­tion a eu ses grandes heures, par exemple les tra­vaux d’Alan Dean Fos­ter qui dé­rou­lait les Alien sur pa­pier. L’adap­ta­tion d’un film en ro­man reste cou­rante; dans les sé­ries, c’est moins fré­quent. Bor­gen a eu droit à un tel trai­te­ment, plu­tôt cor­rect mais qui n’ap­por­tait rien de très neuf, par l’écri­vain et scé­na­riste Jes­per Mal­mose (en fran­çais en poche chez Actes Sud, coll. Ba­bel).

Cette fois, c’est au tour de Dix pour cent. Al­bin Mi­chel pu­blie une adap­ta­tion ro­ma­nesque de la sé­rie, avec pour sous-titre Ils sont prêts à tout, quelques jours avant le lan­ce­ment de la sai­son 3 sur France 2, le 14 no­vembre pro­chain.

Le livre com­mence au dé­but de la pre­mière sai­son, qu’il suit as­sez fi­dè­le­ment. Dans les pre­mières pages, le lec­teur peut re­vivre la gran­diose le­çon de che­val de Cé­cile de France, scène inau­gu­rale. Le ro­man frag­mente da­van­tage la ma­tière, en 12 cha­pitres pour six épi­sodes dans la suite té­lé­vi­suelle de 2015.

L’en­tre­prise convainc mol­le­ment. Au­tant les dia­logues-fu­sées de la sé­rie per­cutent dans la forme au­dio­vi­suelle, au­tant ils pa­raissent pe­nauds, voire idiots, à les lire noir sur blanc. Par rap­port aux pro­ta­go­nistes mas­cu­lins, les des­crip­tions des per­son­nages fé­mi­nins frisent la gros­siè­re­té sexiste. Les té­lé­phones font «Driiiiiing! Driiiiiing!» et, quand on évoque les sen­ti­ments de l’un des hé­ros, on les amène ain­si: «Au plus pro­fond de lui-même…» Le tout pro­po­sé dans une langue sur­vol­tée – une page calme de cette prose ex­ci­tée ne comp­te­ra que quatre points d’ex­cla­ma­tion, ce qui re­pré­sente un ré­pit boud­dhique.

Les ad­mi­ra­teurs les plus fer­vents pren­dront peut-être plai­sir à re­tra­ver­ser ces in­trigues au moyen d’une forme lit­té­raire. Iro­nie de l’his­toire, pour une sé­rie axée à plein ré­gime sur les ac­teurs, la lec­ture per­met de tout re­prendre en s’ima­gi­nant d’autres vi­sages. Ce peut être le jeu of­fert par ce livre. Au de­meu­rant, l’ou­vrage ne com­porte au­cun nom d’au­teur; la do­cu­men­ta­tion de presse parle d’un «col­lec­tif». Mais comment vont-ils faire, pour les ca­chets et les 10%?n

«Dix pour cent», col­lec­tif non pré­ci­sé, Al­bin Mi­chel, 266 p.

(CH­RIS­TOPHE BRACHET)

Une scène de la sai­son 2, avec Thi­bault de Mon­ta­lem­bert au pre­mier plan.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.