CHRO­NIQUE D'UNE PRISE DE POU­VOIR PAR LES MI­LI­TAIRES

Sept - - Plus D'histoires … Sur Sept.info - Par Tshi­re­let­so Mot­lo­gel­wa et Mat­teo Ci­vil­li­ni

Le Bots­wa­na ploie sous le far­deau d’une énorme et très gour­mande ar­mée qui a en­ri­chi les frères du pré­sident Kha­ma ain­si que di­vers mar­chands d’armes in­ter­na­tio­naux. Une équipe D’AIPC-ZAM a ex­hu­mé une vieille lettre d’aver­tis­se­ment, re­trou­vé des do­cu­ments dis­pa­rus et sui­vi le par­cours de l’ar­gent mal­gré les ré­centes me­sures de ré­pres­sion «sé­cu­ro­cra­tique» contre l’op­po­si­tion, la trans­pa­rence et les mé­dias.

En 1981, dans une lettre adres­sée à ses su­pé­rieurs à Londres, William Tur­ner, haut-com­mis­saire bri­tan­nique au Bost­wa­na, si­gna­lait que l’ar­mée du pays, la BDF (Bots­wa­na De­fence Force), était de­ve­nue «un monstre ab­sor­bant da­van­tage de ri­chesses na­tio­nales que le pays ne peut se le per­mettre». Sous­cri­vant to­ta­le­ment à ce com­men­taire, of­fi­ciel­le­ment at­tri­bué à ce­lui qui était alors gou­ver­neur de la Banque du Bots­wa­na, le fu­tur pré­sident Fes­tus Mo­gae, William Tur­ner ajou­tait en­core qu’il se ré­jouis­sait de ne pas être le seul à es­ti­mer que ce ren­for­ce­ment mi­li­taire «dé­tour­nait les fonds de pro­jets dignes d’in­té­rêt»…

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.