Le sus­pense de­meure sur la grève des ai­guilleurs

Des contrô­leurs me­nacent de stop­per le tra­vail dès le 23 juillet. Des né­go­cia­tions se­raient en cours

Tribune de Geneve - - GENÈVE - @RiE­tienne

À Coin­trin, le risque de grève n’est pas écar­té. Les ai­guilleurs du ciel membres du syn­di­cat Sky­con­trol ont me­na­cé de dé­brayer la se­maine du 23 juillet, mais «Le Temps» a an­non­cé jeu­di que Sky­guide, leur em­ployeur, a sai­si la Chambre des re­la­tions col­lec­tives de tra­vail (CRCT).

Se­lon la loi, quand cette chambre char­gée de conci­lier les dif­fé­rends por­tant sur les condi­tions de tra­vail est sai­sie, les par­ties sont te­nues au si­lence et doivent s’abs­te­nir «de toutes me­sures de com­bat telles que sus­pen­sion gé­né­rale ou par- tielle du tra­vail, grève, lock-out, boy­cot­tage».

Mais le texte est flou sur un point: qu’en est-il lorque la CRCT est sai­sie pour la deuxième fois dans un même conflit? Elle l’a dé­jà été ce prin­temps par Sky­con­trol et plu­sieurs séances ont eu lieu sous son égide. Celles-ci ont abou­ti avec la plu­part des syn­di­cats, qui ont ac­cep­té une nou­velle conven­tion col­lec­tive de tra­vail (CCT), mais pas Sky­con­trol.

Au dé­but de juillet, suite à cet échec, Sky­con­trol a me­na­cé de faire grève au mi­lieu des va­cances, ce qui a conduit Sky­guide, cette fois, à sai­sir la CRCT. «La loi est floue, pas cer­tain que Sky­con­trol doive re­ti­rer son pro­jet de grève», se­lon un avo­cat.

Con­tac­té, le syn­di­cat res­pecte la clause du si­lence et laisse pla­ner le sus­pense. Au­cun re­pré­sen­tant de la CRCT n’était joi­gnable ven­dre­di. Se­lon nos in­for­ma­tions, une séance sous l’égide de cette der­nière doit se te­nir mar­di. En Suisse, les contrô­leurs sont re­pré­sen­tés par quatre syn­di­cats. Ae­ro­con­trol, ce­lui des ai­guilleurs de Zu­rich (le prin­ci­pal avec Sky­con­trol), a ac­cep­té la CCT. APTC, re­pré­sen­tant du per­son­nel de la tour de contrôle à Coin­trin (qui gère les mou­ve­ments sur le tar­mac là où les af­fi­liés de Sky­con­trol s’oc­cupent des avions en tran­sit), et le syn­di­cat PVP, des mi­li­taires, éga­le­ment. Sky­con­trol re­pré­sente donc une frange mi­no­ri­taire dans la branche.

«Con­tac­té, le syn­di­cat res­pecte la clause du si­lence et laisse pla­ner le sus­pense»

mais pas de front vrai­ment or­ga­ni­sé.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.