L’ours bleu qui jouait au pa­pa poule

Ingrid Chab­bert et Léa Ma­zé signent une BD jeu­nesse at­ta­chante et su­perbe gra­phi­que­ment. Coup de coeur!

Tribune de Geneve - - VOIX ET CHAPITRES - Phi­lippe Mu­ri @phi­mu­ri

Plus rare que l’ours blanc, voi­ci l’ours bleu. Ima­gi­né par la scé­na­riste Ingrid Chab­bert et ma­gni­fi­que­ment mis en images par Léa Ma­zé, l’ori­gi­nal plan­ti­grade joue au pa­pa poule pour une ga­mine in­sou­ciante à la ti­gnasse ébou­rif­fée… aus­si bleue que le pe­lage de l’ani­mal. Entre ten­dresse et émo­tion, la bes­tiole pose sa griffe sur une his­toire at­ta­chante, «El­ma, une vie d’ours», des­ti­née aus­si bien aux mi­nots qu’aux lec­teurs ayant quit­té les ri­vages de l’en­fance de­puis belle lu­rette.

Am­biances au­tom­nales

Im­po­sant et cha­ris­ma­tique, l’ani­mal élève une fillette qu’il a trou­vée un jour aban­don­née, pleu­rant dans la fo­rêt. «Le jour de son 8e an­ni­ver­saire, la pe­tite est em­bar­quée dans un voyage bien mys­té­rieux dont elle ne connaît ni le but ni la des­ti­na­tion fi­nale. L’aven­ture ne fait que com­men­cer…» ré­sume Ingrid Chab­bert, de pas­sage à Ge­nève ré­cem­ment. À la tête d’une cen­taine de titres pa­rus dans le re­gistre de la lit­té­ra­ture jeu­nesse, l’au­teure ba­sée à Car­cas­sonne a tou­jours été fas­ci­née par les ours. «J’ai une pas­sion d’en­fance pour cet ani­mal. J’aime la pres­tance qu’il dé­gage, son cô­té sau­vage mais vul­né­rable. Ce­lui de mon his­toire pos­sède un ca­rac­tère bou­gon, mais c’est un pa­pa au grand coeur.»

Peu ba­nal mais bien réel, le lien fi­lial entre les deux per­son­nages prin­ci­paux touche une corde sen­sible chez celle qui a écrit ce ré­cit sub­til. «C’est un su­jet qu’on re­trouve sou­vent dans mes al­bums. L’idée qu’il faut se trou­ver soi-même quand on ne connaît pas son his­toire. Je n’ai pas eu la chance d’avoir un père qui as­sume sa pa­ter­ni­té. Quelque part, j’ai tou­jours en moi cette pe­tite fille qui a long­temps es­pé­ré re­voir ce­lui qui lui avait don­né le jour. Le ré­cit peut aus­si sym­bo­li­ser l’adop­tion d’une ma­nière dé­tour­née.»

Avec Léa Ma­zé, la des­si­na­trice d’«El­ma, une vie d’ours», l’en­tente a été im­mé­diate. «Je sui­vais son tra­vail par l’en- tre­mise des ré­seaux so­ciaux. J’ai­mais beau­coup son style. J’ai pen­sé qu’il convien­drait par­fai­te­ment pour cette his­toire que j’avais dans la tête de­puis pas mal de temps.»

Bien vu! Gra­phi­que­ment, Léa Ma­zé en­chante, dans des am­biances au­tom­nales. «J’adore le jaune, le rouge et l’orange. Je me trou­vais au Qué­bec au mo­ment où je des­si­nais cette his­toire. J’avais en­vie de re­trans­crire l’été in­dien que j’ap­pré­ciais lors de mes ba­lades dans la na­ture», confie la des­si­na­trice, qui pu­blie, pa­ral­lè­le­ment à «El­ma, une vie d’ours», le pre­mier tome des «Croques» (Éd. de la Gout­tière), une tri­lo­gie da­van­tage axée sur le po­lar jeu­nesse.

Des tons qui s’ac­cordent

Tra­vaillant sur des pa­piers co­lo­rés afin de don­ner une am­biance par­ti­cu­lière à chaque sé­quence, Léa Ma­zé jongle avec gouache, crayon de cou­leur et encre. «Je cherche des tons qui s’ac­cordent», di­telle. Ti­tu­laire d’un di­plôme d’il­lus­tra­tion, elle réus­sit l’une des plus belles cou­ver­tures de l’an­née. «J’ai tou­jours été fas­ci­née par les belles images, percutantes.» Celle d’«El­ma, une vie d’ours» capte im­mé­dia­te­ment le re­gard, les pages in­té­rieures confir­mant notre coup de coeur. Vi­ve­ment la suite et fin dans le tome II.

«On en ap­pren­dra da­van­tage sur le des­tin d’El­ma, et l’on dé­cou­vri­ra un se­cret concer­nant sa ma­man, qu’elle ne connaît pas», glisse Ingrid Chab­bert. Comment cette BD tout en fi­nesse se conclu­ra-t-elle? La scé­na­riste d’«El­ma, une vie d’ours» es­quisse un sou­rire. «Ce­la ne se ter­mi­ne­ra pas mal… mais pas bien non plus. Un peu comme dans la vie…»

«El­ma, une vie d’ours» Tome I, par Ingrid Chab­bert et Léa Ma­zé. Éd Dar­gaud, 40 p.

«J’ai tou­jours été fas­ci­née par les belles images, percutantes» Léa Ma­zé Des­si­na­trice d’«El­ma, une vie d’ours»

Ex­trait de la cou­ver­ture d’«El­ma, une vie d’ours».LÉA MA­ZÉ/ÉD. DAR­GAUD

Léa Ma­zé tra­vaille sur des pa­piers co­lo­rés, pour don­ner une am­biance par­ti­cu­lière à chaque sé­quence.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.