RAL­LU­MER LESMOTEURS

La Presse Business (Tunisia) - - ÉDITO - Par Cho­kri BEN NESSIR

Les grands dé­fis pa­raissent im­pos­sibles jus­qu’à ce qu’ils se réa­lisent”, di­sait Nel­son Man­de­la. Et les ob­jec­tifs fixés dans la note d’orien­ta­tion du plan de dé­ve­lop­pe­ment 2016-2020, bien qu’ils soient ir­réa­listes et non réa­li­sables se­lon quelques ex­perts, portent en eux les axes d’une in­flexion ma­jeure qui tran­che­ra dé­fi­ni­ti­ve­ment avec un pas­sé mo­rose et fe­ra en­trer la Tu­ni­sie dans une sta­bi­li­té éco­no­mique et so­ciale. Car notre mi­nus­cule pays qui est de­ve­nu l’épicentre du monde, étant don­né sa ca­pa­ci­té de gé­né­rer des ré­vo­lu­tions et des chan­ge­ments qui font val­ser tout l’uni­vers, sau­ra in­dé­nia­ble­ment sur­mon­ter la grande crise éco­no­mique dans la­quelle il se dé­bat. Pour ce­la, il suf­fit de trou­ver la voie pour que notre pays se dé­fasse de la déses­pé­rance qui le ta­raude, du dé­fai­tisme qui le guette et échappe à l’ou­ra­gan qui em­porte, dans ses tour­billons, fi­nances, in­dus­tries et em­plois. Certes, on a du mal à ima­gi­ner que syn­di­cats et gou­ver­ne­ment peuvent bar­bo­ter en harmonie dans un bain de miel et que les in­ves­tis­seurs étran­gers vont se bous­cu­ler au por­tillon, il n’em­pêche, le temps n’est plus aux ter­gi­ver­sa­tions po­li­tiques pour un pays se­coué par une con­jonc­ture éco­no­mique dra­ma­tique. C’est-à-dire que cette note d’orien­ta­tion est por­teuse d’es­poirs. Et que quand une lueur d’es­poir se pro­file à l’ho­ri­zon, il faut, non seule­ment s’en fé­li­ci­ter, mais aus­si l’ap­plau­dir. Car, n’en dé­plaise à ceux qui pro­phé­tisent un lent dé­clin pour notre pays et es­pèrent une des­cente aux en­fers, la Tu­ni­sie a tou­jours su re­bon­dir, même après les plus dif­fi­ciles pé­riodes de son his­toire. Ce­la dit, pour que ce nou­veau bond soit im­pres­sion­nant, et cette ré­sur­rec­tion soit lu­mi­neuse, il faut que la nou­velle Tu­ni­sie soit au ren­dez-vous avec les préa­lables de cette am­bi­tion éco­no­mique. Il s’agit, en ef­fet, de s’en­ga­ger avec pas­sion dans l’étape à ve­nir, celle des ré­formes, du sa­cri­fice, du tra­vail, du la­beur, de la paix so­ciale, du sa­voir, de l’in­tel­li­gence, de la re­cherche, de la culture, du dé­ve­lop­pe­ment et du par­tage. C’est avec de telles convic­tions ci­toyennes, que l’on pour­rait, en­semble, oeu­vrer au retour des in­ves­tis­se­ments di­rects étran­gers et de la re­prise de l’ac­ti­vi­té tou­ris­tique, deux autres le­viers im­por­tants de la crois­sance.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.