« Si ce­la m’était pos­sible, j’écri­rais le mot « As­su­rances » dans chaque foyer et sur le front de chaque homme, tant je suis convain­cu que l’as­su­rance peut, à un prix mo­dé­ré, li­bé­rer les fa­milles de ca­tas­trophes ir­ré­pa­rables»

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE ASSURANCE - Wins­ton Chur­chil As­su­ré­ment vôtre

plu­tôt une charge au ni­veau de la ba­lance des paie­ments. Il est cer­tai­ne­ment temps de dé­bri­der notre ré­as­su­reur na­tio­nal et de le dé­bar­ras­ser de tout car­can bu­reau­cra­tique afin qu’il sillonne la pla­nète pour pou­voir, à moyen terme, ex­por­ter de la ré­as­su­rance. Le ren­dez-vous de Car­thage s’ins­crit dans cette lo­gique. Il vise le dé­ve­lop­pe­ment de la co­opé­ra­tion entre les as­su­reurs et les ré­as­su­reurs arabes et afri­cains. Cette co­opé­ra­tion est ac­tuel­le­ment très faible, car les com­pa­gnies d’as­su­rances achètent leurs pro­tec­tions au­près des réassurances du nord. Le thème de ce Ren­dez-vous est «As­su­rance, in­ves­tis­se­ment et dé­ve­lop­pe­ment». Su­jet d’une ac­tua­li­té brû­lante, mais sur­tout une oc­ca­sion pour les opé­ra­teurs de se ren­con­trer. Il faut d’abord se connaître pour faire en­suite des af­faires. Le cycle de la vente de la ré­as­su­rance est très long. Pré­sident du Co­mi­té d’or­ga­ni­sa­tion et de la Ftu­sa, Las­saâd Zar­rouk est gran­de­ment convain­cu que Tu­nis est ca­pable de de­ve­nir une Place mon­diale de ré­as­su­rance. Mais au préa­lable, nous di­til, les «com­pa­gnies tu­ni­siennes doivent, plus que ja­mais, mettre le client au centre de leurs in­té­rêts et sen­si­bi­li­ser tous les agents éco­no­miques afin que l’as­su­rance tu­ni­sienne de­vienne un grand ins­tru­ment de mo­bi­li­sa­tion d’une épargne de longue du­rée et avoir un rôle gran­dis­sant dans le mar­ché fi­nan­cier. Ce cadre se­rait de na­ture à at­ti­rer les as­su­reurs du Sud, no­tam­ment arabes et afri­cains». Bel ob­jec­tif.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.