RÉ­SEAUX SO­CIAUX, OBS­CÉ­NI­TÉ ET PU­BLI­CI­TÉ

Par April Dem­bos­ky à San Fran­cis­co, FT— Des al­go­rithmes so­phis­ti­qués ou des ba­taillons de mo­dé­ra­teurs ja­vé­lisent les conte­nus dou­teux des ré­seaux so­ciaux. Mais qu’est-ce qu’un conte­nu “cho­quant” ?

La Presse Business (Tunisia) - - BOURSE -

Dans une dé­ci­sion de la Cour su­prême amé­ri­caine en 1964 qui a fait date, le juge Pot­ter Stewart avait re­fu­sé de dé­fi­nir l’obs­cé­ni­té. Sa ré­plique “Mais je la re­con­nais quand je la vois” est res­tée cé­lèbre. Un de­mi-siècle plus tard, les ré­seaux so­ciaux sont les nou­veaux ar­bitres de ce qui est cho­quant ou qui re­lève de la li­ber­té d’ex­pres­sion. Res­pec­ter la li­ber­té d’ex­pres­sion tout en contrô­lant les conte­nus cho­quants est le dé­fi tech­no­lo­gique des ré­seaux so­ciaux tels que Pin­te­rest, Fa­ce­book, Twit­ter et Tum­blr, qui cherchent en même temps à créer un en­vi­ron­ne­ment pro­pice à leurs an­non­ceurs et par­te­naires com­mer­ciaux. D’autres so­cié­tés du Net, telles que Google et Ya­hoo, ont été ca­pables d’éla­bo­rer des al­go­rithmes de contrôle des conte­nus ap­pa­rais­sant à cô­té de cer­taines an­nonces. Google, par exemple, peut blo­quer les an­nonces im­mo­bi­lières pour qu’elles ne s’af­fichent pas à cô­té des ré­sul­tats de re­cherche sur des mai­sons ra­va­gées par des feux de fo­rêt. Cette pra­tique est an­crée chez les pro­fes­sion­nels de la pu­bli­ci­té dans les mé­dias tra­di­tion­nels et à la té­lé­vi­sion. Mais sur les ré­seaux so­ciaux, les conte­nus créés par les uti­li­sa­teurs évo­luent constam­ment. Si les ré­seaux cen­surent trop, ils perdent la confiance des uti­li­sa­teurs et leurs conte­nus. S’ils ne sur­veillent pas as­sez, ils risquent de cho­quer d’autres uti­li­sa­teurs et d’ef­frayer les an­non­ceurs. C’est l’un des dé­fis aux­quels est confron­té Fa­ce­book, qui vient d’ac­cep­ter de re­voir et d’amé­lio­rer ses pro­cé­dures de mo­dé­ra­tion en ligne. Cer­tains an­non­ceurs ont re­ti­ré leur pu­bli-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.