LA SUS­PEN­SION DE LA PRO­DUC­TION DE CUIVRE NUI­RA À L’ÉCO­NO­MIE

La Presse Business (Tunisia) - - OEIL SUR L’AFRIQUE -

L’agence de no­ta­tion in­ter­na­tio­nale et de con­seil en in­ves­tis­se­ment, Moo­dy’s, a dé­cla­ré que les an­nonces ré­centes faites par des com­pa­gnies mi­nières en Zam­bie de sus­pendre leurs opé­ra­tions pour­raient dé­pri­mer la crois­sance et faire pres­sion sur les po­si­tions ex­ternes et fis­cales sou­ve­raines. Cette semaine, les mines de cuivre de Mo­pa­ni (MCM), ap­par­te­nant à l’Aus­tra­lien Glen­core Xs­tra­ta, ont an­non­cé leurs pro­jets de li­cen­cier plus de 4.000 ou­vriers à cause de pro­blèmes opé­ra­tion­nels liés à la chute des prix du cuivre sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal. «La pro­duc­tion ré­duite de cuivre est né­ga­tive pour la Zam­bie parce que ça dé­pri­me­ra la crois­sance, les ex­por­ta­tions et les royalties, fai­sant en­core plus de pres­sions sur les po­si­tions fis­cales et ex­ternes sou­ve­raines de plus en plus pré­caires», a dé­cla­ré Moo­dy’s, dans un com­mu­ni­qué. D’après le com­mu­ni­qué, la sus­pen­sion de cer­taines opé­ra­tions mi­nières in­tro­dui­ra des risques bais­siers dans les pro­jec­tions de crois­sance éco­no­mique ré­vi­sées du pays, ajou­tant que la crois­sance éco­no­mique du pays, qui a avoi­si­né les 7% an­nuels au cours de la dé­cen­nie pas­sée, cour­rait dé­sor­mais le dan­ger de tom­ber en des­sous de la moyenne de l’Afrique sub­sa­ha­rienne. «Les pers­pec­tives de crois­sance en Zam­bie connaissent des pro­blèmes à cause de la de­mande mon­diale sombre, des prix du cuivre en baisse, qui de­vraient per­sis­ter, et des pé­nu­ries d’élec­tri­ci­té liées à la sé­che­resse. Bien que la pro­duc­tion de cuivre ne contri­bue qu’à hau­teur d’en­vi­ron 10% de la va­leur ajou­tée to­tale, elle gé­nère plus des deux tiers des re­cettes à l’ex­por­ta­tion», a in­di­qué le com­mu­ni­qué.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.