Vos am­bi­tions vont jus­qu’à vou­loir créer un es­pace de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique au­tour des FCE. De quelle ma­nière?

La Presse Business (Tunisia) - - BUSINESS -

Des liens se créent lors des mo­ments pri­vi­lé­giés de ces ren­contres de haut vol et c’est ce­la le ré­seau­tage qui rend pos­sible d’al­ler par­tout et d’y trou­ver quel­qu’un que vous connais­sez et qui est ca­pable de vous ou­vrir les portes, à charge de ré­ci­pro­ci­té! Ces ren­contres, les unes avec les autres, sont la pas­se­relle de pro­jets fu­turs, d’op­por­tu­ni­tés illi­mi­tées, de rap­pro­che­ments et de

Comment se portent au­jourd’hui les femmes chefs d’en­tre­prise en Tu­ni­sie et que sou­hai­te­raient-elles pour al­ler de l’avant ?

Les femmes chefs d’en­tre­prise tu­ni­siennes font par­tie in­té­grante de l’en­tre­pre­neu­riat en gé­né­ral, elles ont les mêmes pro­blèmes et les mêmes sou­cis que les autres. En tant que femmes, nous ne ces­sons de par­ti­ci­per à l’éco­no­mie du pays, alors que nous pas­sons par une si­tua­tion éco­no­mique fra­gile et dif­fi­cile. Les femmes se battent pour sur­mon­ter ces pro­blèmes au quo­ti­dien et pour sau­ver leurs PME et leurs mi­cro-en­tre­prises. La dif­fé­rence, c’est qu’en gé­né­ral le pro­jet de la femme n’est pas trop ‘’lourd’’ et elles ré­sistent donc mieux à la conjonc­ture dif­fi­cile. Les pro­jets des femmes sont comme au­tant de ruches d’abeilles et la pe­tite ruche de­vient pro­gres­si­ve­ment plus grande après des ef­forts four­nis tous les jours. Pour­tant, nous n’avons pas de pro­blèmes spé­ci­fiques aux femmes et notre mes­sage est le même : par­ti­ci­per à tout prix à l’éco­no­mie na­tio­nale qui a be­soin de nous pour dé­pas­ser ses dif­fi­cul­tés et tra­vailler, tra­vailler, tra­vailler, en pour­sui­vant le but de la paix so­ciale. L’is­sue ne peut en être que po­si­tive In­chal­lah.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.