CRÉER UN FONDS D’IN­VES­TIS­SE­MENT POUR LA FI­LIÈRE

La Presse Business (Tunisia) - - SECTEUR -

«La ges­tion de la fi­lière lai­tière n’entre pas dans les pré­ro­ga­tives de l’Etat. Il est temps que la pro­fes­sion re­prenne le flam­beau, pour ré­or­ga­ni­ser la fi­lière. En France, par exemple, la pro­fes­sion est le seul vis-à-vis de l’Etat; elle pro­pose et ap­plique les me­sures liées di­rec­te­ment à la fi­lière (pro­duc­tion, prix et ex­por­ta­tion)», consi­dère Rjei­bi. «Giv­lait en­tend créer un fonds d’in­ves­tis­se­ment des­ti­né à la fi­lière, pour sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés de fi­nan­ce­ment, alors que le rôle de l’Etat de­vra se li­mi­ter au contrôle et à l’en­ca­dre­ment des pe­tits éle­veurs, ain­si qu’à l’in­ci­ta­tion à l’in­ves­tis­se­ment», sou­tient-il. D’ailleurs, tous les in­ter­ve­nants s’ac­cordent à dire que la crise de la fi­lière lai­tière est loin d’être un ef­fet de conjonc­ture et évoquent «un dys­fonc­tion-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.