QU’EST-CE QUI A POUS­SÉ LE GROU­PE­MENT IN­TER­PRO­FES­SION­NEL DES FRUITS À IN­TER­VE­NIR ?

La Presse Business (Tunisia) - - QUESTION DE LA SEMAINE -

Les producteurs avaient dé­non­cé la ré­ti­cence des re­ven­deurs, mar­chands et ex­por­ta­teurs à l’achat des dattes. Cette ma­noeuvre vise à les contraindre à bra­der le pro­duit de la récolte, à bas prix. Des mou­ve­ments de pro­tes­ta­tion,ont été or­ga­ni­sés pour ap­pe­ler les au­to­ri­tés à in­ter­ve­nir afin de les ai­der à com­mer­cia­li­ser leurs mar­chan­dises, et pous­ser le Grou­pe­ment in­ter­pro­fes­sion­nel des fruits et lé­gumes (GIF­ruits) à exa­mi­ner les moyens de ré­soudre la crise des dattes à Kébili et sau­ver la récolte. C’est dans cet es­prit que le GIF s’est en­ga­gé à ache­ter les dattes cueillies par les pe­tits producteurs dans le gou­ver­no­rat de Kébili, tout en pro­met­tant de res­pec­ter le prix d’achat conve­nu à la production (2,2 di­nars le kg) et à ac­cor­der une avance de 1D à l’achat de chaque ki­lo. Par ailleurs, le GIF­ruits a four­ni 10 mille caisses d’em­bal­lage en plas­tique au pro­fit des producteurs qui vont vendre leurs mar­chan­dises au grou­pe­ment. Chaque caisse por­te­ra le nom du pro­duc­teur afin de fa­ci­li­ter l’opé­ra­tion de contrôle de qua­li­té. Le grou­pe­ment pren­dra aus­si en consi­dé­ra­tion le pou­voir d’achat du ci­toyen et veille­ra à vendre les dattes ache­tées du pro­duc­teur à des prix rai­son­nables, os­cil­lant entre 3,500 et 4,000 di­nars le kg.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.