DES NÉ­GO­CIA­TIONS À L’AVEU­GLETTE

Le coup d’en­voi des né­go­cia­tions avec l’Union eu­ro­péenne sur l’Aleca (Ac­cord de libre-échange com­plet et ap­pro­fon­di) a été don­né de­puis presque un mois. La Tu­ni­sie se lance dans un pro­ces­sus d’ou­ver­ture sans pré­cé­dent de son éco­no­mie. Un vi­rage im­por­tant

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE - Par YBK

Ima­gi­nez un pi­lote qui prend place dans le cock­pit, qui met en marche les mo­teurs et fait dé­col­ler l’avion sans pré­ve­nir la tour de contrôle, sans avoir un plan de vol et sans faire le diag­nos­tic de sa ma­chine. Vous al­lez cer­tai­ne­ment dire que c’est in­ima­gi­nable. Et pour­tant, par­fois, la réa­li­té peut être en­core plus sur­réa­liste. Le 13 oc­tobre der­nier, la Tu­ni­sie s’est lan­cée of­fi­ciel­le­ment dans un pre­mier round de né­go­cia­tions avec l’Union eu­ro­péenne sur l’Aleca (Ac­cord de libre-échange com­plet et ap­pro­fon­di). Comme son nom l’in­dique, cet ac­cord a pour ob­jec­tif de com­plé­ter et d’ap­pro­fon­dir la zone de li­breé­change pour les pro­duits ma­nu­fac­tu­riers, mise en place suite à l’Ac­cord d’as­so­cia­tion si­gné en 1995, pour l’élar­gir sur l’en­semble des ac­ti­vi­tés éco­no­miques. C’est dire l’im­por­tance de cet ac­cord. Et pour­tant, jus­qu’à au­jourd’hui, au­cune étude ap­pro­fon­die n’a été éla­bo­rée pour me­su­rer l’im­pact de cet ac­cord sur l’éco­no­mie tu­ni­sienne. «Rien n’a été fait pour le mo­ment. Il n’y a ni étude, ni stra­té­gie…même les ob­jec­tifs ne sont pas as­sez clairs. Je ne sais pas com­ment nous al­lons me­ner les né­go­cia­tions», nous af­firme

Dans le cas où les deux par­ties s’en­gagent à li­bé­ra­li­ser leurs échanges agri­coles, elles se­ront contraintes de re­voir leurs po­li­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.