QUELLE MÉ­THO­DO­LO­GIE ?

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE -

Il fau­drait sa­voir qu’il ne s’agit pas de trans­fé­rer à la com­pa­gnie d’as­su­rances en bloc et sans dis­cer­ne­ment tous les risques en­cou­rus par l’en­tre­prise à as­su­rer. Bien au contraire, il y a lieu, d’abord lieu et dans une lo­gique de «risk ma­na­ge­ment», d’éli­mi­ner ou ré­duire d’une fa­çon consis­tante un cer­tain nombre de risques grâce à la mise au point d’un plan de pré­ven­tion et de pro­tec­tion, non seule­ment dans le do­maine de l’in­cen­die et les pé­rils ap­pa­ren­tés, mais éga­le­ment dans ce­lui de la res­pon­sa­bi­li­té ci­vile à l’égard des tiers et des clients, la perte d’ex­ploi­ta­tion, le bris de ma­chines, le vol et les dé­tour­ne­ments, les im­payés, les ca­tas­trophes na­tu­relles, les mar­chan­dises du­rant leur trans­port à l’im­por­ta­tion et à l’ex­por­ta­tion, etc. Cette étape doit être sui­vie d’une autre, non moins im­por­tante, à sa­voir fixer les ca­pi­taux à as­su­rer. Il s’agit ici d’as­su­rer des ca­pi­taux cor­res­pon­dant à la réa­li­té (va­leur de re­cons­truc­tion des bâ­ti­ments, va­leur de rem­pla­ce­ment des équi­pe­ments, prix de re­vient des mar­chan­dises, frais fixes et bé­né­fice net, etc.). L’in­té­rêt, c’est d’évi­ter la sur­as­su­rance (c’est une perte d’ar­gent) et sur­tout la sous-as­su­rance qui

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.