L’exi­gence d’une loi d’orien­ta­tion pour l’ave­nir

La Presse Business (Tunisia) - - ESS -

Une loi d’orien­ta­tion est à la fois l’acte de créa­tion ju­ri­dique et de re­con­nais­sance po­li­tique de l’éco­no­mie de so­li­da­ri­té. Par cet ef­fet, l’ESS se­ra éle­vée au rang d’un sec­teur éco­no­mique à part en­tière, c’est-à-dire un troi­sième pi­lier de l’éco­no­mie na­tio­nale et un vé­ri­table ac­teur dans les pro­ces­sus d’éla­bo­ra­tion des po­li­tiques pu­bliques. Au Qué­bec, Mme Nan­cy Neam­tan, la pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale du Chan­tier de l’éco­no­mie so­ciale, sou­ligne, à l’oc­ca­sion de l’adop­tion de la loi-cadre, «c’est un grand jour pour le Qué­bec ! La re­con­nais­sance de l’éco­no­mie so­ciale comme étant une com­po­sante im­por­tante de l’éco­no­mie qué­bé­coise, au même titre que l’éco­no­mie pri­vée et pu­blique, est por­teuse d’es­poir. Le Qué­bec conso­lide ain­si sa po­si­tion dans le pe­lo­ton de tête des so­cié­tés qui ont com­pris le po­ten­tiel énorme que re­cèle cette ap­proche de dé­ve­lop­pe­ment pour le XXIe siècle ». La loi d’orien­ta­tion au­ra le mé­rite de dé­fi­nir et d’ins­ti­tu­tion­na­li­ser le sec­teur : iden­ti­fier les ac­ti­vi­tés, les opé­ra­teurs, la for­ma­tion des com­pé­tences, créer les or­ganes né­ces­saires à l’échelle na­tio­nale et lo­cale, les modes de fi­nan­ce­ment et de ges­tion spé­ci­fiques. La loi

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.