EX­PORT

LA NOU­VELLE PHASE DU PDE SE MET EN PLACE

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

L’en­ve­loppe qui se­ra consa­crée à ce pro­jet est de 74,5 mil­lions de dol­lars (près de 152,9 mil­lions de di­nars) dont un fi­nan­ce­ment de la Banque mon­diale de 50 mil­lions de dol­lars (près de 102,667 MD). Le pro­jet de­vant s’ache­ver fin dé­cembre 2020, a été éla­bo­ré conjoin­te­ment par la Banque mon­diale et le mi­nis­tère du Com­merce. Il vise «à ai­der les en­tre­prises à pro­duire et ex­por­ter des biens et ser­vices pré­sen­tant une va­leur ajou­tée plus éle­vée et à im­plan­ter sur de nou­veaux mar­chés». Jade Salhab, spé­cia­liste du dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur pri­vé à la Banque mon­diale, a in­di­qué que «ce pro­jet pré­sente un ap­pui aux en­tre­prises pour les ai­der à ex­por­ter mieux et plus en quan­ti­té et en qua­li­té, l’ac­crois­se­ment des ex­por­ta­tions ayant un im­pact di­rect sur la créa­tion d’em­plois, l’une des prio­ri­tés de la Tu­ni­sie». Le PDE a plu­sieurs com­po­santes, dont la pre­mière est l’amé­lio­ra­tion de l’in­fra­struc­ture pour l’ex­por­ta­tion (10 mil­lions de dol­lars), in­cluant la mo­der­ni­sa­tion de la douane, l’amé­lio­ra­tion de l’in­fra­struc­ture lo­gis­tique (dont le port de Ra­dès), l’en­re­gis­tre­ment com­mer­cial des en­tre­prises... La deuxième com­po­sante (Tas­dir­plus) a trait à l’ap­pui di­rect aux en­tre­prises (22 mil­lions de dol­lars), ap­por­tant un co­fi­nan­ce­ment à ces en­tre­prises pour ac­cé­der à de nou­veaux mar­chés, ac­croître leurs ex­por­ta­tions au ni­veau des mar­chés tra­di­tion­nels et autres. «Dha­men Fi­nance» (8 mil­lions de dol­lars) est la troi­sième com­po­sante du pro­jet de­vant être réa­li­sée avec la Co­tu­nace. Il s’agit d’une ga­ran­tie pré-ex­port per­met­tant aux en­tre­prises ex­por­ta­trices d’em­prun­ter au­près des banques com­mer­ciales, alors qu’une autre com­po­sante (3 mil­lions de dol­lars) concerne la mo­der­ni­sa­tion des ser­vices du Ce­pex et leur ali­gne­ment avec les de­mandes des en­tre­prises. Le PDE pré­voit en­core un ap­pui bud­gé­taire au mi­nis­tère du Com­merce de 4 mil­lions de dol­lars. Le PDE s’ins­crit dans la suite des Fa­mex 1 et 2 qui, d’après les ex­perts de la BM, ont eu un im­pact concret sur le dé­ve­lop­pe­ment des ex­por­ta­tions. Pour Ma­riem Mez­ghen­ni Ma­louche, éco­no­miste de la BM à Wa­shing­ton, il im­porte de pé­ren­ni­ser l’im­pact du sys­tème mis en place et de créer un ef­fet do­mi­no pour que l’aug­men­ta­tion des ex­por­ta­tions de cer­taines en­tre­prises puisse avoir un im­pact sur d’autres sec­teurs et en­tre­prises. L’ob­jec­tif est éga­le­ment de ren­for­cer les sy­ner­gies entre les dif­fé­rentes com­po­santes du pro­jet. Le pro­jet s’aligne sur les prio­ri­tés du Plan de dé­ve­lop­pe­ment quin­quen­nal (2016-2020), a pré­ci­sé Sa­mir Abid, co­or­di­na­teur gé­né­ral du PDE 3. Le pro­gramme de dé­ve­lop­pe­ment des ex­por­ta­tions est par­ti du constat qu’il existe plu­sieurs contraintes à l’ex­por­ta­tion dont es­sen­tiel­le­ment les lour­deurs ad­mi­nis­tra­tives, la concen­tra­tion des en­tre­prises tu­ni­siennes sur un pe­tit nombre de mar­chés ain­si que des pro­blèmes liés aux dif­fi­cul­tés pour les uni­tés ex­por­ta­trices d’ac­cé­der au fi­nan­ce­ment. Du cô­té de la BM, il s’agit pour la Tu­ni­sie de dé­pas­ser le mo­dèle ac­tuel de sous-trai­tance consis­tant à as­sem­bler des pro­duits pour le compte de so­cié­tés étran­gères et de faire en sorte que les en­tre­prises tu­ni­siennes ex­portent di­rec­te­ment leurs biens et ser­vices dans un plus grand nombre de mar­chés. Le fi­nan­ce­ment de la Banque mon­diale est dé­dié prin­ci­pa­le­ment aux PME (47%) et au com­merce in­té­rieur et in­ter­na­tio­nal (40%). L’éva­lua­tion du pro­jet se fe­ra en concomitance avec sa réa­li­sa­tion pré­vue sur six ans.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.