FAUT-IL JOUER À LA ROU­LETTE RUSSE?

La Presse Business (Tunisia) - - DOSSIER -

Une op­por­tu­ni­té his­to­rique s’offre à la Tu­ni­sie pour ti­rer son épingle du jeu en dy­na­mi­sant deux sec­teurs vi­taux : le tou­risme et l’agroalimentaire, et cap­ter les parts que peut of­frir le mar­ché russe en ces temps de re­dis­tri­bu­tion des cartes à la fa­veur de la conjonc­ture au Moyen-Orient. Après avoir dé­cré­té une in­ter­dic­tion to­tale d’im­por­ter des pro­duits agroa­li­men­taires oc­ci­den­taux, suite à la po­si­tion eu­ro­péenne dans la crise ukrai­nienne, voi­là qu’à la liste s’ajoute un autre pays, à sa­voir la Tur­quie. L’Egypte, quant à elle, a été éli­mi­née de la course, suite à la sus­pen­sion des vols entre les deux pays. Ce qui laisse ca­res­ser l’es­poir de re­bom­ber le torse à notre éco­no­mie sur ces deux seg­ments. Mais at­ten­tion, on n’est pas les seuls à nous frot­ter les mains de­puis l’an­nonce de l’em­bar­go russe. D’autres pays sont dé­jà dans la course. Une force de frappe s’im­pose, si on ne veut pas ra­ter le coche, en­core une fois. Ce se­rait jouer à la rou­lette russe. En ef­fet, dans la fou­lée de l’in­ci­dent aé­rien qui a op­po­sé la chasse aé­rienne turque au bom­bar­dier russe, une liste de sanc­tions a été prise contre la Tur­quie. Si­gnée par le Pre­mier mi­nistre Dmi­tri Med­ve­dev, une ré­so­lu­tion in­ter­dit, à par­tir du 1er jan­vier, les im­por­ta­tions de den­rées ali­men­taires, no­tam­ment de viandes de vo­lailles, de di­vers fruits et lé­gumes frais, sur­ge­lés et secs, de clous de gi­rofle et de sel de table. La ré­so­lu­tion sus­pend les ac­ti­vi­tés de la Com­mis­sion in­ter­gou­ver­ne­men­tale de co­opé­ra­tion com­mer­ciale et éco­no­mique entre la Rus­sie et la Tur­quie, ain­si que les né­go­cia­tions entre les deux pays sur le com­merce et les in­ves­tis­se­ments. L’ac­cord bi­la­té­ral sur l’exemp­tion de vi­sa est sus­pen­du, ain­si que les vols char­ters entre les deux pays, à l’ex­cep­tion de ceux qui ont pour ob­jet de ra­pa­trier les tou­ristes russes se trou­vant en Tur­quie. L’As­so­cia­tion des voya­gistes russes, pour sa part, a in­di­qué avoir ces­sé de vendre des voyages en Tur­quie pour une du­rée in­dé­ter­mi­née, et le mi­nistre de l’Édu­ca­tion et de la Science a af­fir­mé qu’il li­mite la co­opé­ra­tion avec les uni­ver­si­tés turques et pré­voit de ra­pa­trier pro­chai­ne­ment l’en­semble des étu­diants russes. La liste des sanc­tions pré­cises a été ap­prou­vée après que le pré­sident russe, Vla­di­mir Pou­tine, a si­gné un dé­cret re­la­tif aux sanc­tions éco­no­miques contre la Tur­quie.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.