ON MÈNE QUAND MÊME SA CLIEN­TÈLE EN BA­TEAU

La croi­sière de fin d'an­née pro­gram­mée par Tra­vel­to­do et Nou­joum Events sur le car­fer­ry Ta­nit de la CTN a été an­nu­lée. Un com­mu­ni­qué la­co­nique de Tra­vel­to­do, l'agence qui a pris en charge le vo­let com­mer­cial et la ré­ser­va­tion, in­dique tout sim­ple­ment que

La Presse Business (Tunisia) - - DOSSIER - Par C.B.N

On rêve ou quoi? Non c'est un vrai cau­che­mar pour les clients qui ont ré­ser­vé, confir­mé et payé et qui sont dé­jà en pos­ses­sion d'un vi­sa Schen­gen. L'an­nu­la­tion, qui n'a pas bé­né­fi­cier sur le plan de la com­mu­ni­ca­tion de la même pu­bli­ci­té que la pro­mo­tion de la croi­sière, a été ac­com­pa­gnée d'un mu­tisme to­tal de la part de tous les in­ter­ve­nants dans cette opé­ra­tion. L'échec, dont les rai­sons, se­lon nos sources, sont du à la len­teur du trai­te­ment des dos­siers des de­man­deurs de vi­sas à l'am­bas­sade de Malte, est une gifle ad­mi­nis­trée aux or­ga­ni­sa­teurs et un af­front aux clients. Es­suyer un échec n'est pas grave, mais rou­ler dans la fa­rine ses propres clients té­moigne de la lé­ger­té des res­pon­sables. En té­moigne cet avis émis par les or­ga­ni­sa­teurs : « Tra­vel­to­do et Nou­joum Events an­noncent que, pour des rai­sons in­dé­pen­dantes de leur vo­lon­té, le pro­gramme de la soi­rée du nou­vel an se­ra mo­di­fié, le spec­tacle au­ra lieu à l’hô­tel Mo­ven­pick à Sousse , en Tu­ni­sie, en pré­sence de la star Ra­gheb ALA­MA et d’une pléiade d'ar­tistes. Les ré­ser­va­tions se­ront ou­vertes dès de­main, 11/12/2015 ». Les pro­cé­dures contrai­gnantes d'ob­ten­tion des vi­sas ne peuvent être in­vo­quées comme seule ex­pli­ca­tion à ce flop com­mer­cial. C'est une opé­ra­tion qui a été en­ga­gée en qua­trième vi­tesse, dans des dé­lais im­propres à sa réa­li­sa­tion. Le faible taux de ré­ser­va­tion s'ex­plique aus­si par les prix éle­vés et une pro­gram­ma­tion ex­pé­di­tive qui n'ac­corde pas aux croi­sié­ristes as­sez de temps à pas­ser sur l'île, à s'y pro­me­ner et à y faire du shop­ping. Et pour cause, le Ta­nit, de­vait re­prendre du ser­vice le len­de­main sur ses lignes ré­gu­lières !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.