LE RÉ­SEAU D’AGENCES LE PLUS ÉTEN­DU

La Presse Business (Tunisia) - - ASSURANCE -

Forte de ce gé­né­ra­teur de don­nées, la banque a en­ta­mé la phase de dé­ve­lop­pe­ment du ré­seau d’agences, «dé­sor­mais, le plus grand de la place, avec 201 agences et centres d’af­faires, 206 points d’ac­cès, si l’on ra­joute les box de change», note-t-il. Au dé­part, la Banque de Sud était plus pré­sente dans le sud tu­ni­sien, rap­pelle-til, et de­puis, un ré­équi­li­brage de la ré­par­ti­tion géo­gra­phique a été en­tre­pris, pour as­su­rer, au fi­nal, «une très bonne cou­ver­ture», es­time-t-il. Pour l’ani­ma­tion de ces es­paces de vente, la banque a joué les cartes jeunesse et ex­per­tise. «On a mi­sé sur les jeunes et on s’ap­puie sur l’ex­pé­rience des col­la­bo­ra­teurs che­vron­nés, car le mé­tier de banque s’ap­prend sur le ter­rain», jus­ti­fie le DGA. Des conseillers dé­diés pour chaque seg­ment de mar­ché, à sa­voir, les par­ti­cu­liers, les PME, les grandes en­tre­prises... sont mo­bi­li­sés pour ac­com­pa­gner le client et sa­tis­faire ses de­mandes. Pour ce qui est du top ma­na­ge­ment, il s’est fé­li­ci­té de la jeunesse des membres de la Di­rec­tion gé­né­rale, dont le plus âgé n’a pas la cin­quan­taine. Pas de pro­blème de re­lève, laisse-t-il com­prendre. Le dé­ve­lop­pe­ment du cadre phy­sique de la banque a été cou­ron­né par l’in­ves­tis­se­ment dans un siège unique, abri­tant toutes les di­rec­tions et re­grou­pant plus de cinq cents em­ployés. «Avec les quatre an­ciennes struc­tures épar­pillées, rap­pelle-t-il, l’or­ga­ni­sa­tion d’une réunion né­ces­site des heures, une jour­née par­fois, main­te­nant c’est dans les cinq mi­nutes qu’on se met à table dans une salle bien équi­pée», dé­fend-il cet in­ves­tis­se­ment. La jeunesse et la com­pé­tence confir­mée des col­la­bo­ra­teurs, d’un cô­té, l’or­ga­ni­sa­tion ho­ri­zon­tale et la flui­di­té des pro­cé­dures de prise de dé­ci­sions ont as­su­ré une plus grande adhé­sion des équipes à la stra­té­gie de la banque. «Une stra­té­gie claire, bien dé­fi­nie et bien ex­pli­quée aux col­la­bo­ra­teurs», sou­tient-il. Il s’agit d’une stra­té­gie fo­ca­li­sée sur la sa­tis­fac­tion client vi­sant à ré­duire les dé­lais de trai­te­ment, les files d’at­tente et of­frir un ser­vice à va­leur ajou­tée pour le client. Notre ob­jec­tif est de de­ve­nir lea­der de la qua­li­té de ser­vice, ré­itère le DGA. Pour ce faire, la banque s’est fixé des pra­tiques, bap­ti­sées «Ini­tia­tives agences», no­tam­ment le temps d’at­tente du client, le dé­lai de ré­ponse aux de­mandes du client, la prise en charge du client (One to one)... Pour cer­taines de ces ini­tia­tives, le bench­mark se fait avec des normes in­ter­na­tio­nales. Sur le plan glo­bal, la stra­té­gie du Groupe re­pose sur des va­leurs par­ta­gées par tous les col­la­bo­ra­teurs, à sa­voir «Ci­toyen­ne­té, lea­der­ship, so­li­da­ri­té, en­ga­ge­ment et éthique».

CA­PI­TA­LI­SER SUR L’EX­PÉ­RIENCE DE LA MAI­SON MÈRE

Le même prix a été dé­cer­né à «At­ti­ja­ri­wa­fa bank», au Ma­roc. Ap­par­te­nir à un grand Groupe ban­caire, dy­na­mique et per­for­mant, nous fait ga­gner beau­coup de temps, men­tionne M. El Mon­cer. «Quand on veut lan­cer un pro­duit, on s’ap­puie sur l’ex­pé­rience d’At­ti­ja­ri­wa­fa bank, ce

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.