«PER­SÉ­VÉ­RANCE ET TÉ­NA­CI­TÉ, POUR LA RÉUS­SIR EN AFRIQUE»

Ar­chi­tecte de for­ma­tion et ex­pert in­ter­na­tio­nal en pa­tho­lo­gie du bâ­ti­ment, Ma­j­di Zribi mul­ti­plie de­puis quelques an­nées les mis­sions en Afrique, aus­si bien pour le compte d’or­ga­nismes in­ter­na­tio­naux que pour le compte d’im­por­tantes en­tre­prises pri­vées en

La Presse Business (Tunisia) - - EVENT - PRO­POS RECUEILLIS PAR NE­DRA BOUKESRA

Pour lui Mé­j­di Zribi, «la per­sé­vé­rance et la té­na­ci­té sont les maîtres-mots de tout en­tre­pre­neur cher­chant à concré­ti­ser un par­te­na­riat sur un mar­ché afri­cain». Il n’hé­site pas a s’aven­tu­rer sur un ter­rain in­con­nu, lais­sant le soin en­suite, à son as­so­cié de «fi­gno­ler» le nou­veau mar­ché. Il livre ses ré­flexions sur la mis­sion pi­lo­tée par le Ce­pex en Côte d’Ivoire et sur sa propre méthode de tra­vail.

Quels avan­tages avez-vous ti­ré de cette mis­sion?

Le point fort de cette mis­sion a été d’abord le sa­lon «Archibat» en tant que point de ras­sem­ble­ment de plu­sieurs opé­ra­teurs ivoi­riens. Il y a en­suite les ren­contres or­ga­ni­sées avec les hauts res­pon­sables ivoi­riens (du dis­trict d’Abid­jan et de l’as­so­cia­tion ivoi­rienne des normes : Co­di­norm) outre les ren­contres d’af­faires di­rectes (B2B). En ce qui concerne notre bu­reau, nous al­lons pas­ser à la 2e étape, celle de la re­cherche d’un lo­cal et la dis­cus­sion de la ques­tion fis­cale pour l’ou­ver­ture d’un bu­reau ici, à Abid­jan. Je compte re­ve­nir dans 2 mois, c’est à ce mo­ment-là qu’on sau­ra si les contacts éta­blis pen­dant cette vi­site se­ront concré­ti­sés à 100% ou non.

Com­ment un bu­reau d’études tu­ni­sien peut-il tra­vailler dans ce pays ?

Il y a deux sortes de col­la­bo­ra­tion. La

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.