L’AFRIQUE RÉ­CLAME DES PRA­TIQUES COM­MER­CIALES ÉQUI­TABLES

Le mi­nistre sud-afri­cain du Com­merce, Rob Da­vies, a dé­cla­ré que les pays afri­cains étaient spo­liés de la part qui leur re­vient dans le com­merce des ma­tières pre­mières agri­coles, telles que le ca­fé, en rai­son de leur faible re­pré­sen­ta­tion sur le mar­ché mon

La Presse Business (Tunisia) - - EVENT -

Ci­tant des rap­ports ré­cents qui montrent que la chaîne de va­leur du com­merce du ca­fé re­pré­sente, dans le monde, quelque 100 mil­liards de dol­lars, mais que les ex­por­ta­teurs de ca­fé afri­cains en tirent à peine 6 mil­liards de dol­lars, M. Da­vies a dé­cla­ré que l’Afrique ne pour­rait bé­né­fi­cier du com­merce mon­dial que si sa par­ti­ci­pa­tion aux échanges in­ter­na­tio­naux était fa­ci­li­tée. Dans un dis­cours pro­non­cé à la 4e Table ronde chi­noise à l’ap­proche de la Confé­rence mi­nis­té­rielle de l’OMC à Nai­ro­bi, M. Da­vies a dé­cla­ré que le manque d’in­dus­trie en Afrique était at­tri­buable à la faible par­ti­ci­pa­tion de ce conti­nent dans le com­merce mon­dial, et par consé­quent, aux faibles re­cettes qu’il tire du com­merce mon­dial. «Les chaînes de va­leur n’ont pas bé­né­fi­cié à l’Afrique. L’Afrique a be­soin d’aide, afin de pou­voir faire face à la pro­chaine crise fi­nan­cière qui vien­dra. Nous de­vons nous in­dus­tria­li­ser. Nous ne pou­vons y par­ve­nir que par des po­li­tiques com­mer­ciales adap­tées. Ce ne sont pas les règles com­mer­ciales qui posent pro­blème, c’est le manque de pro­duits à com­mer­cer», a dé­cla­ré le mi­nistre. «Nous de­vons créer des chaînes de va­leur ré­gio­nales. Nous de­vons créer un es­pace pour ra­len­tir les im­por­ta­tions de pro­duits fi­nis et nous avons be­soin d’un es­pace pour nous in­dus­tria­li­ser», a dé­cla­ré le mi­nistre de­vant un co­mi­té sur les pers­pec­tives de l’Afrique dans l’ave­nir du sys­tème com­mer­cial, à l’is­sue de cette table ronde. Les dis­cus­sions de ce co­mi­té or­ga­ni­sé par la Chine s’ins­cri­vaient dans une sé­rie de dé­bats que le se­cré­ta­riat de l’OMC compte or­ga­ni­ser après la si­gna­ture d’un ac­cord avec la Chine pour fa­ci­li­ter la par­ti­ci­pa­tion des pays pauvres au com­merce in­ter­na­tio­nal. Le mi­nistre du Com­merce du Le­so­tho, Jo­shua Se­ti­pa, a dé­cla­ré que les com­pa­gnies mul­ti­na­tio­nales étran­gères do­mi­naient l’es­sen­tiel des chaînes de va­leur in­ter­na­tio­nales, mais qu’une dé­cen­tra­li­sa­tion du sys­tème com­mer­cial, et en par­ti­cu­lier de l’in­dus­trie du tex­tile, se­rait bé­né­fique pour da­van­tage de pays Afri­cains. «L’in­dus­trie du tex­tile peut jouer un rôle dans l’in­dus­tria­li­sa­tion des pays afri­cains, car elle est par­ti­cu­liè­re­ment exi­geante en main-d’oeuvre. Elle est es­sen­tielle pour l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière. Ce­la si­gni­fie qu’elle est aus­si une pla­te­forme pour per­mettre à nos pays de nous im­plan­ter sur de nou­veaux sec­teurs, comme ce­lui de l’au­to­mo­bile, où nous pour­rons aus­si four­nir des ser­vices as­so­ciés au sec­teur tex­tile, comme la production de sièges pour les nou­veaux vé­hi­cules», a dé­cla­ré M. Se­ti­pa. «Nous avons amé­lio­ré les vo­lumes d’échanges com­mer­ciaux en Afrique. Nous sommes éga­le­ment par­ve­nus à nous in­té­grer dans le mar­ché mon­dial et la chaîne de va­leur mon­diale», a ajou­té le mi­nistre. L’OMC dis­cute, ac­tuel­le­ment, d’une plus grande ou­ver­ture des mar­chés aux pro­duits des pays afri­cains. «Ces chaînes de va­leur mon­diales ne sont pas un rêve. Elles se créent dé­jà», a dé­cla­ré Ara­cha Gon­zales, di­rec­trice gé­né­rale du Centre com­mer­cial in­ter­na­tio­nal, un or­gane tech­nique créé par l’OMC. Pour sou­te­nir le com­merce, un nou­veau sys­tème de sou­tien aux pe­tites et moyennes en­tre­prises des pays pauvres est né­ces­saire afin de veiller à ce que ces en­tre­prises lo­cales puissent bé­né­fi­cier du com­merce in­ter­na­tio­nal, a-t-elle dit. La di­rec­trice de l’ITC a ajou­té que la ré­gion africaine ne bé­né­fi­cie­rait du com­merce in­ter­na­tio­nal que si elle par­vient à créer des mar­chés lo­caux et des blocs com­mer­ciaux ré­gio­naux sus­cep­tibles de bé­né­fi­cier aux pro­duits fa­bri­qués à l’échelle lo­cale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.