SIN­GA­PORE AIR­LINES PASSE PAR DES TROUS D’AIR

En 28 ans de pré­sence en bourse, Sin­ga­pore Air­lines (SIA) n’a ja­mais en­re­gis­tré de perte en une an­née comptable pleine. Une prouesse qua­si in­croyable dans un sec­teur qui, de­puis que les vols com­mer­ciaux ont com­men­cé dans les an­nées 1950, peine à en­di­guer

La Presse Business (Tunisia) - - EVENT - Par Je­re­my GRANT

Mais avec des com­pa­gnies low-cost comme Ai­rA­sia, créée par l’en­tre­pre­neur ma­lai­sien To­ny Fer­nandes, le vent du chan­ge­ment com­mence à souf­fler sur les lignes aé­riennes asia­tiques. Pe­tit à pe­tit, elles gri­gnotent les parts de mar­ché de com­pa­gnies aé­riennes éta­blies telles que SIA et Cathay Pacific. Les com­pa­gnies low-cost sont aus­si lar­ge­ment pous­sées par les en­vies de voyages aé­riens d’une classe moyenne en crois­sance dans cette par­tie du monde. Pour la pre­mière fois de leur vie, des mil­lions de per­sonnes peuvent, dé­sor­mais, se per­mettre d’ache­ter un billet d’avion. La concur­rence entre les com­pa­gnies low-cost el­les­mêmes a fait bais­ser les prix à des ni­veaux in­ouïs. Ain­si, en In­do­né­sie, les com­pa­gnies Lion Air ou Air Asia pro­posent des al­lers-re­tours à par­tir de 800.000 rou­pies (72 dol­lars). L’un des signes qui illus­trent la ra­pi­di­té de cette per­cée des com­pa­gnies low-cost au cours de la dé­cen­nie pas­sée et la puis­sance qu’elles ont main­te­nant en Asie du Sud-Est : elles dé­tiennent en­vi­ron la moi­tié des sièges dis­po­nibles dans la ré­gion, se­lon le Cen­ter for Avia­tion, un ca­bi­net d’études aus­tra­lien. A titre de com­pa­rai­son, les Ea­syjet et autres Rya­nair re­pré­sentent 40 % de ce mar­ché dans l’Union eu­ro­péenne, alors que les low-costs opèrent en Eu­rope de­puis au moins deux fois plus long­temps qu’en Asie. Et comme si ce­la ne suf­fi­sait pas,

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.