«CHKOBBA»

Par Ha­bib BOU­HA­WEL

La Presse Business (Tunisia) - - OUT OF BUSINESS -

La « chkobba » est un jeu de cartes lo­cal, in­tro­duit en Tu­ni­sie par les im­mi­grants ita­liens, de son nom d’ori­gine, « sco­pa », c’est-à-dire: ba­lai. En ef­fet, l’ins­tant le plus dé­ci­sif du jeu, c’est quand le joueur réus­sit son « coup de ba­lai » en en­le­vant toutes les cartes sur le ta­pis, ac­tion si­mi­laire à la « le­vée » dans d’autres jeux de cartes. C’est le jeu le plus po­pu­laire en Tu­ni­sie, et rare de trou­ver un Tu­ni­sien qui n’a ja­mais joué à la chkobba ou qui en ignore les règles, pour­tant très ru­di­men­taires. Il va sans dire que nos com­pa­triotes sont pas­sés maîtres dans ce jeu, qui a réus­si à s’in­crus­ter dans nos moeurs et nos com­por­te­ments. L’ex­pres­sion «coif­fer quel­qu’un au po­teau» ou « at­tendre un tel au tour­nant » se tra­duit bien en dia­lecte pit­to­resque lo­cal par « chak­kib alih », en ré­fé-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.