L’AN­CIENNE LO­CO­MO­TIVE DE L’ÉCO­NO­MIE EN PANNE

La Presse Business (Tunisia) - - DOSSIER - (R.M.)

Des chiffres qui font froid dans le dos. Pas moins de 300 en­tre­prises ont mis les clés sous la porte, en­traî­nant la perte de 40 mille em­plois, s’alarme le pré­sident de la Chambre syn­di­cale pa­tro­nale du tex­tile, Bel­has­sen Gh­rab. Et pas moins de dix mille em­plois se­ront per­dus en 2016, se­lon ses pré­vi­sions. Le pes­si­misme de l’in­dus­triel s’ex­plique par une conjonc­tion de fac­teurs avec, en pre­mière ligne, le cli­mat d’in­sé­cu­ri­té et d’in­sta­bi­li­té qui règne de­puis cinq an­nées. La struc­ture des coûts est en train de s’alour­dir par la hausse des coûts de l’éner­gie et des sa­laires, n’ont ces­sé de dé­plo­rer des in­dus­triels. Les re­ven­di­ca­tions syn­di­cales pour ti­tu­la­ri­ser des em­ployés contrac­tuels bien avant la fin des quatre an­nées, même si les sa­la­riés en ques­tion n’ont pas fait leurs preuves au cours de cette pé­riode, se­lon l’un des in­dus­triels, dis­suadent plu­sieurs chefs d’en­tre­prise à em­bau­cher. Pis, cer­taines en­tre­prises étran­gères ont réa­li­sé leurs pro­jets d’ex­ten­sion sous d’autres cieux pour évi­ter cette pres­sion. L’ex­cès de pro­tec­tion­nismes a fait bais­ser la pro­duc­ti­vi­té des tra­vailleurs dans l’en­tre­prise, ce qui re­met en cause la com­pé­ti­ti­vi­té de l’en­tre­prise tu­ni­sienne. De­puis la ré­vo­lu­tion, le taux d’ab­sen­téisme a flam­bé pour at­teindre 12%, contre seule­ment 4% dans les pays du nord de la Mé­di­ter­ra­née. Sur un autre plan, Gh­rab a in­di­qué que les en­tre­prises lo­cales qui em­ployaient 60 mille ou­vriers, n’en em­ploient plus dé­sor­mais que 20 mille et que ce­la de­vrait conti­nuer à cause de la concur­rence des pro­duits, chi­nois et turcs. Il a plai­dé en fa­veur d’une po­li­tique de pro­tec­tion des marques lo­cales, par la fixa­tion de quo­tas d’im­por­ta­tion, no­tam­ment pour les grandes sur­faces.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.