60% des sa­la­riés désar­gen­tés

La Presse Business (Tunisia) - - CONSO -

Une étude de l’Ob­ser­va­toire de dé­fense du consom­ma­teur et du contri­buable montre que 60% ou plus des sa­la­riés sont désar­gen­tés à par­tir du 8e jour du mois. Le vo­lume im­pres­sion­nant des comptes cou­rants dé­bi­teurs re­ve­nant aux mé­nages illustre l’am­pleur du phé­no­mène. Il est es­ti­mé à 8.000 MD, soit le 1/3 de ce type de compte. L’en­det­te­ment des mé­nages, rien qu’au­près du sys­tème fi­nan­cier, s’est ac­cru à par­tir de 2011 de 261,2% pour at­teindre ac­tuel­le­ment 17.600 MD dont presque 60% des­ti­nés à la consom­ma­tion. L’éco­no­miste Mou­rad Hat­tab sou­ligne l’ap­pa­ri­tion de nou­veaux pauvres au sein de la classe moyenne, lar­ge­ment com­po­sée de fonc­tion­naires. «Le phé­no­mène est dif­fi­ci­le­ment quan­ti­fiable vu l’opa­ci­té des don­nées sta­tis­tiques en Tu­ni­sie», af­firme-t-il. Ce constat est lar­ge­ment par­ta­gé par le di­rec­teur gé­né­ral de l’Ins­ti­tut na­tio­nal

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.