PEU RAS­SU­RANT !

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE - Par Saous­sen BOULEKBACHE

C’est un rap­port im­pi­toyable, conclue­rait n’im­porte qui, après consul­ta­tion, même ra­pide, des chiffres ré­vé­lés par le der­nier rap­port men­suel pu­blié par la Banque cen­trale de Tu­ni­sie. Un bi­lan des onze pre­miers mois de l’an­née 2015 qui ré­vèle une baisse de l’ac­ti­vi­té des prin­ci­paux sec­teurs éco­no­miques, aus­si bien pour les ser­vices que pour l’ac­ti­vi­té in­dus­trielle. Le rythme de la production in­dus­trielle ne cesse de chu­ter pour en­re­gis­trer, fin no­vembre der­nier, -1,7 %. Ce taux était dé­jà en zone né­ga­tive, l’an der­nier (-1,2 %). L’éco­no­mie tu­ni­sienne a su­bi, du­rant les mois pas­sés, un flé­chis­se­ment de la production mi­nière qui s’est éta­bli à -27,7 % contre 22,4 % du­rant la même pé­riode une an­née au­pa­ra­vant, con­tre­per­for­mance ag­gra­vée par une baisse de l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière. Ce re­pli a été qua­li­fié d’« im­por­tant » par la BCT, puis­qu’il a en­re­gis­tré -16 %, contre une hausse égale au même mois de 2014. Une lec­ture plus dé­taillée des chiffres par sec­teur confirme cette ten­dance à la baisse des prin­ci­paux in­di­ca­teurs éco­no­miques. Les in­dus­tries mé­ca­niques et élec­triques ont bais­sé de -4,9%, celles du tex­tile-ha­bille­ment en­re­gistrent une dé­grin­go­lade de -11,1%. D’autre part, le sec­teur des ser­vices a été gran­de­ment af­fec­té par la chute ver­ti­gi­neuse de l’ac­ti­vi­té tou­ris­tique. Le bi­lan parle d’une baisse de nui­tées glo­bale de 52,2%. Quant aux en­trées des étran­gers, elles se sont éta­blies à -23,1 % et les re­cettes tou­ris­tiques à -56 %. Ain­si, les avoirs nets en de­vises ont at­teint, au terme du mois de no­vembre 2015, 12.473 MDT, l’équi­valent de 112 jours d’im­por­ta­tion contre 13.097 MDT et 112 jours à la fin de l’an­née 2014. Les di­mi­nu­tions de l’ac­ti­vi­té tou­ris­tique et des en­trées des étran­gers sur le sol tu­ni­sien ont en­traî­né un re­pli du tra­fic aé­rien de pas­sa­gers qui en­re­gistre -18,6% en glis­se­ment an­nuel, contre -15,4% au même mois de l’an­née 2014. Du­rant l’an­née 2015, les re­ve­nus du tra­vail ont di­mi­nué de 5,3% par rap­port à leur ni­veau des onze pre­miers mois de 2014, pour se si­tuer à 3.451 MDT.

Baisse mas­sive

L’autre phé­no­mène qui a af­fec­té né­ga­ti­ve­ment les chiffres et les bi­lans de la Tu­ni­sie, est la dé­pré­cia­tion du taux de change du di­nar. Le rap­port fait res­sor­tir que, mal­gré la dé­crois­sance de toutes les ac­ti­vi­tés éco­no­miques, le dé­fi­cit de la ba­lance com­mer­ciale s’est contrac­té. Une consé­quence lo­gique de l’amé­lio­ra­tion de la ba­lance ali­men­taire. Autre taux stable, ce­lui de l’in­dice gé­né­ral des prix à la consom­ma­tion qui s’est éta­bli à 4,3% en no­vembre, contre 4,6%, un mois avant. Le taux d’in­fla­tion s’est lé­gè­re­ment mo­di­fié, en pas­sant de 4,8% en oc­tobre 2015 à 5% en no­vembre. Les be­soins des banques en li­qui­di­tés ont pour­sui­vi leur contrac­tion au cours du mois de no­vembre 2015 et ce pour le qua­trième mois consé­cu­tif. Il a été éga­le­ment no­té un ra­len­tis­se­ment du rythme d’évo­lu­tion de l’en­cours des dé­pôts ban­caires du­rant les onze mois de l’an­née pas­sée. Un ré­sul­tat lo­gique eu égard à la ti­mi­di­té de l’évo­lu­tion des comptes à terme et à la baisse si­gni­fi­ca­tive des dé­pôts. Les ana­lyses, les chiffres, les gra­phiques… de ce der­nier bi­lan de l’an­née 2015 ne sont pas du tout ras­su­rants. Ils ne font que confir­mer les peurs des éco­no­mistes et des hommes d’af­faires, quant à l’ave­nir de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique du pays. Le rap­port ne donne au­cun dé­tail sur les in­ves­tis­se­ments di­rects étran­gers. Il ne dé­taille pas, non plus, les bi­lans des in­dus­tries ma­nu­fac­tu­rières, de l’im­por­ta­tion, de l’ex­por­ta­tion… Ce «ta­bleau de bord» manque de pré­ci­sions né­ces­saires pour ve­nir au se­cours des choix, aus­si bien au ni­veau éco­no­mique que po­li­tique.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.