94é

L’île Mau­rice se classe en tête du dé­ve­lop­pe­ment hu­main en Afrique, se­lon le rap­port 2015 sur le dé­ve­lop­pe­ment hu­main in­ti­tu­lé «Le tra­vail au ser­vice du dé­ve­lop­pe­ment hu­main», pu­blié ré­cem­ment par le Pro­gramme des Na­tions unies pour le dé­ve­lop­pe­ment (Pnud

La Presse Business (Tunisia) - - RAPPORT - (P.B.)

Le rap­port, qui couvre 188 pays, place l’île Mau­rice à la 63e place avec un in­dice de 0,777 (sur un maxi­mum d’un point) der­rière la Ma­lai­sie (0,779). L’île tou­ris­tique de l’océan In­dien se re­trouve dans la ca­té­go­rie des pays à dé­ve­lop­pe­ment éle­vé (ceux dont l’in­dice se si­tue dans la four­chette de 0,700 à 0,800). Dans ce groupe on trouve aus­si des pays comme la Rus­sie, Oman, la Rou­ma­nie, l’Uru­guay ou en­core les Ba­ha­mas. Sur le plan afri­cain qui compte 54 pays, Mau­rice, les Sey­chelles et l’Al­gé­rie se classent dans le groupe des pays «dé­ve­lop­pés». Puis viennent un groupe de 14 autres pays «moyen­ne­ment dé­ve­lop­pés», dont la Tu­ni­sie, le Ga­bon et le Ma­roc. Le reste du groupe afri­cain est com­po­sé de pays «peu dé­ve­lop­pés» dans le­quel on re­trouve éton­nam­ment la Côte d’Ivoire en dé­pit de sa bonne per­for­mance éco­no­mique. Sur le plan mon­dial, c’est la Nor­vège qui vient en tête avec un in­dice de 0,944, de­vant l’Aus­tra­lie (0,935), la Suisse (0,930), le Da­ne­mark (0,923) et les Pays-Bas (0,922). Le rap­port du Pnud exa­mine les liens, po­si­tifs et né­ga­tifs, entre le tra­vail et le dé­ve­lop­pe­ment hu­main dans un monde en ra­pide évo­lu­tion. Pour He­len Clark, ad­mi­nis­tra­trice du Pnud, il y a un be­soin d’op­por­tu­ni­tés de tra­vail plus in­clu­sives et plus du­rables. «Un tra­vail dé­cent contri­bue à la fois à la ri­chesse des éco­no­mies et à celle des vies hu­maines. Tous les pays ont be­soin de re­le­ver les dé­fis que pose le nou­veau monde du tra­vail et de sai­sir les op­por­tu­ni­tés qu’il offre pour amé­lio­rer les condi­tions de vie et les moyens d’exis­tence», fait-elle res­sor­tir. Le rap­port 2015 in­dique, entre autres, que sur les 7,3 mil­liards de per­sonnes dans le monde, 3,2 mil­liards ont un em­ploi ré­mu­né­ré. D’autre part, 830 mil­lions d’in­di­vi­dus sont consi­dé­rés comme des tra­vailleurs pauvres vi­vant avec moins de 2 dol­lars par jour alors que plus de 200 mil­lions de per­sonnes, dont 74 mil­lions de jeunes, sont sans tra­vail. Deux mil­liards de per­sonnes ont pu sor­tir d’un faible ni­veau de dé­ve­lop­pe­ment hu­main au cours des 25 der­nières an­nées et il existe 7 mil­liards d’abon­ne­ments à un ser­vice de té­lé­phone mo­bile au­jourd’hui, note le rap­port.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.