Mal­gré les gains cer­tains de la dé­ma­té­ria­li­sa­tion, la LF2016 a li­mi­té le champ d’ap­pli­ca­tion obli­ga­toire de la fac­tu­ra­tion élec­tro­nique aux en­tre­prises re­la­vant de la Di­rec­tion gé­né­rale des grandes en­tre­prises. Ce­la ne risque-t-il pas de li­mi­ter la por­tée

La Presse Business (Tunisia) - - DOSSIER -

L’obli­ga­tion in­tro­duite par la LF concerne les grandes en­tre­prises qui traitent avec l’Etat. Hor­mis ce cas, la fac­ture élec­tro­nique a été lan­cée sur une base vo­lon­ta­riste afin de lais­ser aux en­tre­prises le temps de com­prendre de quoi il s’agit, de bien me­su­rer les avan­tages... De­puis qu’on a com­men­cé à par­ler de la fac­ture élec­tro­nique, plu­sieurs en­tre­prises nous ont contac­tés et com­men­cé à tra­vailler par an­ti­ci-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.