RÉ­FLE­CHIR DEUX FOIS AVANT D’EN­VOYER UN TEX­TO

La Presse Business (Tunisia) - - HIGH TECH -

Lan­cée en mai 2015 aux Etats-Unis, l’ap­pli­ca­tion On Se­cond Thought y a ren­con­tré un franc suc­cès. Elle dé­barque sur les smart­phones An­droïd en Eu­rope. Sa par­ti­cu­la­ri­té ? Elle per­met de re­te­nir un SMS avant l’en­voi pour ne plus ja­mais re­gret­ter de mes­sages en­voyés trop vite. «Ne re­gret­tez plus ja­mais un mes­sage», c’est l’af­fir­ma­tion de la so­cié­té édi­trice de l’ap­pli­ca­tion On Se­cond Thought. Celle-ci per­met de re­te­nir l’en­voi d’un mes­sage pen­dant 60 se­condes avant de l’en­voyer. Elle per­met donc de faire une der­nière vé­ri­fi­ca­tion avant d’en­voyer un tex­to qui pour­rait vous coû­ter votre job... Elle est to­ta­le­ment gra­tuite et ac­tuel­le­ment dis­po­nible sur An­droïd. Ce­pen­dant, elle ne de­vrait pas tar­der à dé­bar­quer sur iOS. 60 se­condes pour se ré­trac­ter. Le prin­cipe est simple : On Se­cond Thought pro­pose de rem­pla­cer l’ap­pli­ca­tion SMS par dé­faut. Elle a donc ac­cès à toutes les in­for­ma­tions re­la­tives aux contacts et aux mes­sages textes et fonc­tionne comme une ap­pli­ca­tion tex­to clas­sique. C’est lors de l’en­voi d’un nou­veau mes­sage qu’un compte à re­bours de 60 se­condes se lance et em­pêche l’en­voi du mes­sage pen­dant ce dé­lai. Vous pour­rez donc vé­ri­fier l’or­tho­graphe de votre mes­sage et sa per­ti­nence avant de l’en­voyer. Pour le sup­pri­mer, un ba­layage vers le cô­té suf­fit. Ni vu, ni connu.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.