DONS

Dis­crè­te­ment, mais ef­fi­ca­ce­ment, la France, pre­mier par­te­naire éco­no­mique de la Tu­ni­sie, suit à la loupe toutes les op­por­tu­ni­tés d’in­ves­tis­se­ments qu’offrent les fi­lières éco­no­miques tu­ni­siennes et fait flèche de tout bois pour les pé­né­trer et en­cou­ra­ger

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE - Par Balkis.K.

La rece e des Fran­çais pour rem­por­ter des mar­chés en Tu­ni­sie

Sa dé­marche est tou­jours la même. Elle com­mence, d’abord, par oc­troyer un don pour fi­nan­cer l’étude de fai­sa­bi­li­té tech­ni­co-éco­no­mique du pro­jet, étude confiée im­pé­ra­ti­ve­ment à un bu­reau d’études fran­çais le­quel n’est qu’une fi­liale d’une en­tre­prise mère. Elle né­go­cie, en­suite, avec les au­to­ri­tés tu­ni­siennes concer­nées, un cré­dit qu’elles peuvent ob­te­nir au­près des mé­ca­nismes prê­teurs de l’hexa­gone (Tré­sor, Agence fran­çaise de dé­ve­lop­pe­ment (AFD), sa fi­liale Pro­par­co, Fasep..). Ce cré­dit est dé­dié au fi­nan­ce­ment du pro­jet dont la réa­li­sa­tion est obli­ga­toi­re­ment at­tri­buée à une en­tre­prise fran­çaise. En­fin, elle as­sure le ser­vice après-vente et fait de telle sorte que le pro­jet, une fois réa­li­sé, soit dé­pen­dant

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.