FRANCE

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE - La

La de e pu­blique a eint 96,9% du PIB

Afin du troi­sième tri­mestre 2015, la dette pu­blique de la France s’éta­blit à 2.103,2 mil­liards d’eu­ros, re­pré­sen­tant 96,9% du PIB, soit une baisse de 2,2 mil­liards d’eu­ros par rap­port au tri­mestre précédent, a an­non­cé mer­cre­di l’In­see. Ex­pri­mée en pour­cen­tage du PIB, elle diminue de 0,7 point par rap­port au deuxième tri­mestre 2015, à 96,9%. La dette pu­blique nette dé­croît plus lé­gè­re­ment (-1,4 mil­liard d’eu­ros). La contri­bu­tion des ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques lo­cales (Apul) à la dette dé­croît de 1,6 mil­liards d’eu­ros et les com­munes ont rem­bour­sé 0,3 mil­liard d’eu­ros de prêts tan­dis que les dé­par­te­ments et ré­gions ont res­pec­ti­ve­ment rem­bour­sé 0,7 mil­liard d’eu­ros. La contri­bu­tion de l’État fran­çais à la dette diminue de 1,1 mil­liard d’eu­ros et cette baisse pro­vient pour l’es­sen­tiel «de la dette né­go­ciable à court terme (-2 mil­liards d’eu­ros)» pré­cise l’In­see. Les dé­pôts des cor­res­pon­dants au Tré­sor aug­mentent lé­gè­re­ment (+0,7 mil­liard d’eu­ros). Par ailleurs, la contri­bu­tion des ad­mi­nis­tra­tions de sé­cu­ri­té so­ciale (As­so) à la dette aug­mente fai­ble­ment (+0,5 mil­liard d’eu­ros) sur­tout du fait de l’Une­dic (+1,1 mil­liard d’eu­ros), de la Cnaf (+0,9 mil­liards d’eu­ro) et de l’Acoss (+0,8 mil­liard d’eu­ros). En re­vanche, la Cades rem­bourse 1,3 mil­liard d’eu­ros de titres de créances né­go­ciables et 0,8 mil­liard d’eu­ros de dé­pôts de ga­ran­tie. A la fin du troi­sième tri­mestre 2015, la dette nette des ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques fran­çaises s’élève à 1.894,3 mil­liards d’eu­ros, soit 87,3 % du PIB (contre 87,9 % au tri­mestre précédent) soit une baisse de 1,4 mil­liard d’eu­ros : «L’écart de 0,8 mil­liard d’eu­ros avec la di­mi­nu­tion plus forte de la dette brute tra­duit prin­ci­pa­le­ment la baisse de la tré­so­re­rie de l’État (-3,1 mil­liard) par­tiel­le­ment com­pen­sée par la hausse de celle des As­so (+2,0 mil­liard d’eu­ros) et des Odac (+0,2 mil­liard d’eu­ros)» ana­lyse l’ins­ti­tut fran­çais de sta­tis­tiques. En outre, le Fonds de ré­serve pour les re­traites (FRR) a ache­té 0,3 mil­liard de titres de créance à des en­ti­tés hors du pé­ri­mètre des ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.